lundi 30 décembre 2019

ECHEC ET MAT AU NOUVEL ORDRE MONDIAL DE LA FAUSSE ÉLITE


POUR LA LIBERATION DE TOUS LES PEUPLES


PROCÈS DE MILAN

L’assemblée de Français qui s’est constituée en « Ministère public », réunie en Italie, à Milan, pour faire un état de la situation française et mondiale, inspirée des concepts humanistes de ses aïeux auteurs des Droits de l’Homme, a déterminé la source des problèmes et trouvé leur solution que la France offre maintenant à tous les peuples.




PRÉLIMINAIRE


Au constat que la majorité des peuples de la planète subissent leur gouvernement comme une "autorité supérieure", alors que par nature ce n’est qu’une petite émanation de ce peuple;


LA FRANCE RAPPELLE :

1) Que la logique EXIGE qu'une représentation du peuple soit naturellement et perpétuellement soumise à l'autorité de celui-ci.

2) Que la démocratie EXIGE que le peuple dispose d'un moyen de contrôle permanent des activités du gouvernement.

3) Que l'ONU reconnaît « le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes », d’où la Souveraineté permettant la création d’un « Conseil National de Transition » pouvant à tout moment se substituer au gouvernement, et celle d’une « Cour Suprême » hiérarchiquement située au-dessus de l’État, donc du gouvernement et de toutes les institutions.


LA FRANCE RECOMMANDE :


1) La création d'une "Cour Suprême du peuple".

2) Que celle-ci voie sous son autorité l’armée nationale, et qu’elle dispose d'un outil de communication direct avec le public.

3) Qu'elle soit hiérarchiquement placée au-dessus de l'État donc du gouvernement et de toutes les institutions.

4) Qu'elle dispose de Cours Légitimes remplaçant les cours d'appel dans tous les tribunaux.

5) Que ces Cours Légitimes soient en droit de juger et sanctionner les magistrats.





LIMINAIRE


Création du concept juridique en faveur du DROIT DES PEUPLES
et
Proposition d’une action offrant une transition
vers un nouveau modèle de gestion des sociétés humaines


Les définitions utilisées ici pour les mots, “PEUPLE” - “ÉTAT” - “NATION


Le mot “PEUPLE” caractérise un ensemble d’êtres humains ayant en commun une langue, une culture, un patrimoine historique, capable de constituer un état, afin d’assurer sa propre pérennité et sa représentation internationale dans le concert des nations.


Le mot “ÉTAT” caractérise l’organisme structurel assurant la gestion des biens et des services publics et la représentation de la Nation, couramment appelé « Gouvernement ».


Le mot “NATION” caractérise une entité singulière qui est formée par l’ensemble indissociable du peuple souverain et de l'État qui est l’émanation directe de sa volonté d'organisation et d’action.




PRÉAMBULE


A l’inverse de la logique et des textes officiels présentés, les gouvernements se considèrent « au-dessus » des peuples qui les désignent pour gérer la Nation, et, souvent même, « au-dessus » des lois qu’ils imposent à leur peuple.

Or, l’État, étant l’organe de gestion émanant de la volonté du peuple, il doit être, par définition, perpétuellement soumis à la souveraineté de celui-ci.

Seule une forme de gouvernance inappropriée peut conduire à un renversement des rôles.


La souveraineté du peuple est reconnue comme base de la civilisation humaine depuis les Droits de l’Homme établis à la fin du dix-huitième siècle, et réaffirmée par les 193 pays signataires de l’ONU qui stipulent dans les pactes 1 et 2 que “les peuples sont en droit de disposer d’eux-mêmes”.

Ces dispositions sont renforcées en droit international positif par plusieurs résolutions de l’Assemblée Générale des Nations Unies.



DROIT DES PEUPLES

L’état étant une émanation du peuple, c’est naturellement celui-ci, par le plus grand nombre de ses individus, qui doit donc en écrire toutes les règles d’institution et de fonctionnement qui forment la Constitution, ou le bloc constitutionnel, c’est-à-dire la forme de gouvernance et les règles de gestion.

Lorsque ce principe naturel tout autant qu’imprescriptible et inaliénable n’est pas respecté, la souveraineté du peuple est bafouée et les droits individuels sont en danger d’être violés.

Dès lors que la Souveraineté du peuple est violée, le gouvernement n’est plus qu’un petit groupe d’individus cherchant à imposer sa loi sur l’ensemble du peuple.

La Nation étant alors dépourvue de gouvernement légitime, le peuple se doit d’établir un constat de situation par une assemblée de volontaires qui se constituent en Ministère Public, de créer un « Conseil National de Transition », puis d’établir une « Cour Suprême du Peuple » pour assurer PERPETUELLEMENT la Souveraineté du Peuple, seul fondement d’une véritable démocratie selon sa définition.


LE CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION

Le « Conseil National de Transition » est l’organe que le peuple peut mettre en place, s’il considère que le système de gouvernance en vigueur est ce qui a conduit à la perte de l’état de Droit.

Ce Conseil doit alors mettre en place la structure qui permettra à l’ensemble du peuple de réécrire une constitution ne permettant plus de violations, et gérer provisoirement les affaires de la Nation selon un programme défini à l’avance.

Pour être valide, ce Conseil doit répondre à un certain nombre de règles *



LA COUR SUPRÊME

La conséquence du « Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » reconnu par l’ONU, et donc d’exercer leur souveraineté, oblige à la création d’un organe supérieur de justice pour garantir l’indépendance de celle-ci et veiller à un fonctionnement de l’état conforme aux lois du peuple, car l’indépendance de la justice est l’indispensable condition du respect des droits humains, le seul rempart pour garantir le respect intégral des droits individuels, notifiés par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Jusqu’à l’instauration d’un nouveau mode de gouvernance ou d’un Conseil National de Transition, Cette Cour Suprême devient ainsi le seul organe légitime permettant de représenter juridiquement le peuple auprès des instances nationales et internationales.

La seule garantie pérenne d’une équité infalsifiable n’est assurée qu’à la condition que le système judiciaire demeure en permanence sous la haute et unique autorité du Peuple Souverain, c’est pourquoi la « Cour Suprême du Peuple » doit être constituée de quelques membres permanents issus des différentes corporations professionnelles, chargés de l’organisation, mais il est indispensable que ce soit de simples personnes tirées au sort parmi la population, qui jugent et prononcent les sentences en toute indépendance. Chaque affaire à traiter par cette Cour Suprême exigera un nouveau tirage au sort.

Ces personnes seront en nombre suffisant pour représenter un échantillon varié de la population et, toujours en nombre au moins sept fois supérieur au nombre des permanents.

Cette Cour Suprême du Peuple, située hiérarchiquement au-dessus de toutes les institutions est le garant permanent de l’état de droit, et devient donc naturellement l’autorité supérieure de l’armée nationale à qui elle fera appel pour l’exécution de ses décisions.

Il en découle que le peuple disposera d’un organe supérieur de justice veillant sans cesse à la légitimité des actions de l’état et prêt à sanctionner toute tentative de dévoiement.

Cet organe, une « Cour Suprême du Peuple » hiérarchiquement placée au-dessus du « Conseil d’État » et du « Conseil Constitutionnel », sera accessible sur tout le territoire en remplaçant les cours d’appel par des “Cours Légitimes” composées exclusivement de personnes tirées au sort parmi celles qui sont étrangères aux fonctions publiques.

Ainsi toute personne voyant son juste droit menacé disposera partout et à tout moment d’un vrai recours juridique, protégé par un Procureur du Peuple. Les tribunaux actuels disposent de procureurs pour défendre les intérêts des politiciens et de ceux qui les financent, il est justice que le peuple dispose lui aussi de procureurs veillant sur ses intérêts et œuvrant pour le Bien commun.

Cette Cour Suprême représentant l’autorité du peuple sur l’État doit elle-même disposer d’un recours auprès d’une “Cour Suprême Internationale” consacrée au “droit des peuples”, et en particulier au “droit des peuples à disposer d'eux-mêmes”, fondement de l’Organisation des Nations Unies exprimé par les pactes 1 et 2, renforcé en droit positif par plusieurs résolutions de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Tout peuple ne pouvant obtenir justice par ses institutions nationales pourra se déclarer sous le statut d’un “Conseil National de Transition”, pour être qualifié en droit, afin de s’adresser à cette Cour Internationale selon les normes de l’ONU, donc des 193 Nations dont tous les peuples pourraient se trouver à un moment de leur histoire dans une situation d’oppression similaire à celle de la France actuelle.

Tout pays disposant d’une « Cour Suprême du Peuple » aura établi à perpétuité une démocratie fondée sur le Bien commun de la Nation et sur les « Droits Humains ».

Chaque personne approuvant la création d’une « Cour Suprême du Peuple » garantissant sa Souveraineté sur un État qui n’est que son émanation, peut manifester son approbation par une signature sur le référendum dont le lien figure dans le descriptif de la présente vidéo, le modèle français pouvant être adapté à tout pays.


Votre décision est VOLONTÉ DU PEUPLE, conforme au

« Droit des Peuples » stipulé par l’ONU dont ce pays est l’un des signataires


Cette pétition entrainera une nouvelle réunion d’une assemblée du peuple pour décider des modalités concernant la structure et les pouvoirs de cette « Cour Suprême du Peuple », ainsi que de sa réplique internationale sous l’égide de l’ONU qui, dans les mêmes conditions, sera le recours permanent pour tous les peuples de la planète.

Dans chaque pays, les résolutions émises par le peuple suite aux motivations exposées, devront être exécutées par le corps militaire dédié à cet effet.

Les traductions et annexes à ce texte figurent sur la version écrite disponible sur le site www.conseilnational.fr

Le texte officiel concernant la France, pouvant servir de modèle, est également disponible sur ce même site, dans la langue de cette annonce.



mercredi 25 décembre 2019

Pétition pour la création d'une Cour Suprême du Peuple

SIGNER EN LIGNE
(Attention : le site de la pétition présente son propre financement de manière à ce que l'on pourrait croire qu'il faut payer pour signer! Signez, n'en tenez pas compte et ne payez rien !)


Pétition pour l’évolution du peuple vers sa souveraineté 

En réalité, le terme "pétition" n'est pas approprié puisqu'elle n'est pas destinée à être présentée , mais à nous permettre d'estimer combien de personnes approuvent et participeraient éventuellement à la réunion de création de cette Cour.



APPEL MAGISTRAL

En signant cette pétition, vous validez la création d’une « Cour Suprême » en faveur de la souveraineté du peuple français et approuvez la mise en arrestation de certains membres du gouvernement.

En vertu des articles 1, 2 et 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui est le socle de la Constitution Française, et selon les pactes I et II de l’ONU, le peuple souverain s’est constitué en Ministère public lors du procès de Milan du 16 au 20 décembre 2019, sous l’égide du Conseil National de Transition déclaré le 18 juin 2015 auprès de l’ONU, afin que les forces de l’ordres chargées de l’exécution des mandats disposent d’une autorité juridiquement instituée.

Le Ministère qui a formellement établi l’illégitimité des dirigeants actuels et considéré que des crimes graves leur sont imputables, a décidé qu’une investigation judiciaire soit diligentée dans les meilleurs délais, et que, dans l’attente, il soit procédé à leur mise en détention.

Ladite « Cour Suprême du Peuple » en voie de constitution aura pour objet d’instaurer une véritable démocratie par la supervision par le peuple de toutes les actions du gouvernement.

Cette Cour Suprême disposera d’une représentation dans tous les tribunaux de France afin d’offrir à chaque personne un recours contre les décisions illégitimes, illégales ou arbitraires des dirigeants ou de leurs représentants.

La composition de cette Cour Suprême, les modalités, les procédures, et toutes les affaires s’y rapportant seront sous l’apanage exclusif du peuple, selon des modalités qui seront mises au point exclusivement par le peuple lui-même.

La Cour Suprême du Peuple aura pour objet la surveillance des propositions de lois, leur constitutionnalité et leur légitimation populaire.

Elle aura une représentativité au niveau de tous les tribunaux de France, par des « cours légitimes », exclusivement composées d’un jury populaire.

Le même processus démocratique et légitime sera déclenché par la France, puis dans un premier temps au niveau de l’Europe, et enfin au niveau de l’ONU afin que le même recours soit offert à tous les peuples opprimés.

Si vous êtes désireux de participer à la restauration d’un véritable état de droit en France, et à l’instauration d’un droit international permettant l’application des règles établies par l’ONU (193 nations) sous l’appellation « Droit des Peuples à disposer d’eux-mêmes », vous êtes invité(e) à signer cette pétition.

(Attention : le site de la pétition présente son propre financement de manière à ce que l'on pourrait croire qu'il faut payer pour signer! Signez, n'en tenez pas compte et ne payez rien !)




ETAPES

1) La signature de cette pétition ne nous sert qu'à estimer combien de Français sont prêts à se responsabiliser indépendamment des politiciens, et à vouloir imposer leur souveraineté.

2) Dès que nous aurons atteint le nombre que nous avons estimé nécessaire, nous organiserons la création officielle de cette Cour Suprême, probablement à Paris, et probablement aussi, avec la magistrature, pour en mettre au point tous les détails et la proclamer officiellement. 
Eventuellement, selon la situation et le nombre total de signataires, nous lancerons un appel au boycot total de l'eau et de l'électricité : plus personne ne paye de facture! Ce boycot est le plus facile car la loi interdit la coupure totale : ils ne peuvent que limiter (cela est gênant mais n'empêche pas de vivre). Et là, grâce au nombre, cela aura un impact car cela touche à leur porte-monnaie, et ce sont les dirigeants de ces compagnies qui feront pression sur leurs représentants au gouvernement !

3) Cette proclamation officielle confirmera alors L'ORDRE donné aux forces militaires d'intervenir au nom du Peuple, si elles n'ont toujours pas réagi d'ici là, et nous permettra de la déposer à l'ONU pour la création d'une Cour Internationale sous son égide. 


SIGNER EN LIGNE EST FACILE, MAIS PAS SUFFISANT :


IMPORTANT

Tout le succès réside dans l'espoir que suffisamment de gens sont désireux d'être les acteurs de leur vie, et donc capables d'être responsables. On ne fait pas vaciller un colosse par de petites poussées mais par de gros efforts : diffuser la vidéo à de nombreuses reprises, imprimer des pétitions et créer avec celles-ci un réseau autour de soi... c'est ainsi que nous obtiendrons au plus vite le nombre utile à la suite.






















 

samedi 23 novembre 2019

Qu'est-ce qu'un "Conseil National de Transition"

Un Conseil National de Transition (CNT) est un organe de droit international, basé sur une création "à posteriori" d'un concept juridique destiné à justifier l'attaque illégale de la Libye. (Les concepteurs ne pensaient sûrement pas que ce concept pourrait se retourner contre eux au service du Peuple...). 

Depuis sa création lors de cette attaque, il a été développé pour en faire un outil légitime au service des peuples, selon des conditions garantissant son intégrité pour ceux-ci.


Pour qu'il soit légitime, il doit répondre à un certain nombre de réquisitions :


1) Il doit être proclamé et déclaré officiellement

- Proclamation (lire)

- Déclaration (lire)



2) Il doit répondre à certaines règles précises (lire)



3) Il doit disposer d'un programme complet en deux parties : la première justifiant son existence, la seconde exposant de manière détaillée le programme de cette Transition, afin que chacun sache avec précision et sûreté comment sera gérée la Transition jusqu'à ce qu'une nouvelle constitution soit élaborée par le peuple (lire)



4) Le dirigeant d'un Conseil National de Transition doit être reconnu par la Cour Internationale des Droits Humains (ICCJV)  "International Common Law Court of Justice (Vienna)", et habilité par celle-ci à la représentation nationale de cette Cour de Justice.


 Il ne peut y avoir plusieurs CNT dans un même pays, c'est donc naturellement le premier "proclamé et déclaré" qui représente l'autorité légitime du peuple qui constate l'illégitimité de ses dirigeants.






jeudi 7 novembre 2019

AURA LIEU


 PROCÈS DE MILAN

Rien ne fait plus peur à la franc-maçonnerie que de perdre ses pouvoirs sur sa "république" et les institutions nationales qu'elle contrôle.
La multitude d'attaques que l'annonce de ce procès a déclenchées devrait éclairer beaucoup de gens sur ces prétendus dissidents qui bloquent toutes les initiatives risquant de freiner les plans du Nouvel Ordre Mondial.
Ces attaques montrent aussi à quel point nos dirigeants ont PEUR d'un tel procès sur la place internationale !

Malheureusement, la peur et les pressions exercées sur tous a forcé à l'abandon de l'anonymat, et les calomnies reprennent de plus belle! Les uns me traitant de gourou, les autres d'escroc, mais tous oeuvrant pour donner plus d'importance au messager qu'au message. Tous essayant de faire juger, non l'opération en elle-même, mais l'annonciateur, jusque ceux qui me plagient par d'autres CNTF qui essayent de discréditer cette opération !

Or, malgré ces petits avatars, les souscriptions ont été assez nombreuses pour confirmer la réservation et ce procès est maintenant assuré.

Beaucoup de gens se disaient : "j'attends de voir si ça se concrétise avant de m'engager".
C'est fait ! Vous n'avez donc plus d'hésitation à avoir, alors n'attendez pas le prochain message qui dira : "il ne reste plus que quelques places".






Aujourd'hui, 17-11-2019 à 22h

C'EST DÉFINITIVEMENT CONFIRMÉ

Ce procès ne servira pas seulement à juger les dirigeants français et mettre sur la place publique leurs exactions : il donnera aussi matière aux magistrats du droit international du monde entier pour

Etablir un "droit des peuples",

Donc rétablir les droits humains individuels !


Et donnera légitimité à cette partie du peuple qu'on appelle "armée" pour qu'elle protège les civils face aux sbires des dirigeants !

 

dimanche 18 août 2019

Pour faire aboutir les gilets jaunes

OHE ! GILETS JAUNES

Après 8 mois, toujours pas de meneurs, de slogan unique, de revendication précise, de structure, d'organisation... mais de nombreux Français marqués à vie par la répression subie !

Et pendant le même temps, la bande à Macron a restreint les droits du peuple, rendu 300.000 enfants de plus autistes, fait enlever plusieurs milliers d'enfants par l'ASE, engagé des pactes visant à détruire notre principale ressource : l'agriculture et l'élevage, visant à intensifier l'immigration, lancé un programme accéléré de destruction de la culture française, appauvri des millions de français, détruit plus de 50.000 petites entreprises, brûlé Notre Dame, détourné plus de 50 milliards de notre argent, vendu une énorme partie des fleurons technologiques et des biens de la France, provoqué la désespérance de millions de retraités, totalement dévoyé le système judiciaire au point d'y ouvrir un grand boulevard à la corruption maçonnique, plus seulement pour protéger les réseaux pédocriminels ou faciliter les escroqueries économiques sur les entreprises, mais désormais pour s'en prendre aussi aux personnes agées par les tutelles et curatelles, aux manifestants pour raffermir la répression, forçant les derniers juges encore intègres à participer de cette gabegie, etc.etc.


Attendez-vous qu'il ait achevé de vendre les derniers biens patrimoniaux du pays pour défiler dans des rues qui appartiendront déjà à d'autres ? Crierez-vous en Français à des forces de l'ordre qui ne comprennent pas cette langue ? Car avec les milliards qu'ils nous dérobent, ils sont en train de constituer (discrètement) leur armée de mercenaires européens.


N'attendez pas de vos propres meneurs qu'ils soient des gens parfaits sur tous les plans, tels que l'image que les médias essayent de vous donner des politiciens, ni qu'ils sachent comment gérer la France d'après la république, ce n'est pas leur rôle ! 


En revanche, vous avez quelques personnes dont le discours sue de sincérité, dont les propos indiquent à l'évidence qu'ils ont déjà une compréhension des réalités supérieure à la moyenne, mais surtout qu'ils savent HARANGUER et s'engager totalement, qualités premières du genre de meneurs qu'il faut pour remuer les foules.

Assez intelligents pour savoir quand il faudra passer la main à d'autres, ils sauront utiliser les compétences et trouver leur propre place. 


Alors, cherchez parmi vous ceux qui réunissent ces qualités, prenez pour modèles ceux qui s'expriment déjà avec ces qualités (Oliv Oliv, Wilson Sirius et quelques autres...) et obligez-les à se réunir ensembles et avec les autres chez qui vous aurez détecté les mêmes qualités, et ensuite suivez-les aveuglément, massivement !

Aujourd'hui, ils sont inefficaces car ne peuvent compter que sur quelques-uns sans recevoir la moindre reconnaissance de leurs sacrifices et efforts ! Ne méprisez pas leur égo, obligez-les au contraire à le libérer en leur apportant votre soutien inconditionnel. Etre reconnu pour son vrai mérite est nécessaire à l'homme de bien, faites-le ! Poussez-les en avant : ils courront car ils sauront que vous êtes tous derrière et vous leur donnerez envie de mériter votre confiance, alors ils se surpasseront grâce à vous et tous ensemble vous serez l'honneur du genre humain !

FAITES CELA, et vous deviendrez crédibles pour tous, au national et à l'étranger, et vous serez surpris du nombre de journalistes qui tourneront leur veste, du nombre de mouvements qui vous soutiendront (même pour de mauvaises raisons), du nombre de gens qui s'éveilleront brutalement et vous rejoindront, du nombre d'artistes qui se manifesteront, du nombre de professions qui viendront s'additionner hors de leurs syndicats, et des répercussions médiatiques (qui seront la partie la plus dure à gérer).

Et SURTOUT, N'OUBLIEZ JAMAIS QUE VOUS ÊTES TOTALEMENT INFILTRÉS PAR LA FRANC-MAÇONNERIE !

Celle-ci est très puissante par le pillage du pays institué depuis les décennies et par les différents trafics qu'elle gère (enfants, organes, drogue, etc.). De plus elle dispose de la plupart des responsables politiques, policiers, juridiques qui mènent l'oppression et la répression si besoin, Mais :

Son système de fonctionnement, s'il est bien rôdé, est peu créatif et la méthode employée pour juguler les mouvements de révolte est toujours la même :

Introduire dans les mouvements des gens qui scanderont "pas de meneurs, pas de structure, pas d'organisation".

Ces gens seront rarement des francs-maçons, ce seront juste les plus imbéciles des manifestants, manipulés à leur insu et eux même en manipulant d'autres par ces idées qui se propagent facilement chez les faibles d'esprit... 
Cette méthode a fait ses preuves depuis longtemps et a toujours bien fonctionné, ils n'en ont pas d'autres !


jeudi 4 juillet 2019

Retrait d'Eric Fiorile





COMMUNIQUÉ OFFICIEL en date du 5 juillet 20




Bonjour à tous,

Bienvenue dans le Conseil National de Transition de France, pour instaurer un monde meilleur !
Je suis Delphine, membre du CNT depuis quelques années et active dans le but unique de rendre ce monde meilleur. Vivre en Paix, en bonne santé, en harmonie avec les voisins et la Nature sont mes objectifs. Je suis aussi la vice –présidente de l’association « Transition », la structure juridique nationale représentant le « Conseil National de Transition de France », c'est donc naturellement que je poursuis l'action du CNT tandis que M. Fiorile se dédie à de nouvelles fonctions.

Tout d’abord, il est très important de bien considérer que le CNT ne CHANGE EN RIEN !

Le concept qui vous a incité à participer reste le même et la gestion de ce Conseil reste identique. Comme M. Fiorile le faisait chaque fois qu’il le pensait nécessaire, je consulterai régulièrement les uns ou les autres des membres de ce CNT selon les besoins, et conduirai ce mouvement comme le faisait M.Fiorile, en n’acceptant aucune compromission ou association avec des tiers représentant l’une ou l’autre des nombreuses sectes participant au système de « république ».
Attention : dès la parution de la vidéo d’Eric Fiorile annonçant son retrait, certains membres inscrits au CNT ont aussitôt pris contact avec divers mouvements afin de dévoyer ce Conseil au profit d’autres concepts. Il est a craindre que d’autres tentatives de récupération aient lieu. Méfiance donc, car ces inscrits nullement actifs dans notre organisation, se révèlent comme des infiltrés qui ont été radiés de nos listes. Il n’ont rien a voir avec les véritables libres penseurs qui adoptent le concept du CNT. Pour rappel, ce concept est basé sur la construction d’un monde nouveau, bâti sur des règles éthiques visant à assurer la pérennité de notre civilisation sur une planète saine..

Les règles essentielles d’un Conseil National de Transition restent celles déjà évoquées (consultables ici)


L’armée française a refusé à ce jour de répondre à l’ordre de réquisition émis par M. Fiorile et le CNTF pour une intervention légitime en faveur du peuple. Faisant suite à ce refus d’obtempérer, M. Fiorile démissionne de la structure française, ce qui nous oblige bien sûr, à revoir nos orientations et nos actions sur le terrain.
À travers ce communiqué, je vous invite donc à découvrir les orientations nouvelles du CNTF.

Le contexte :

Le CNTF se refuse d’affronter gratuitement les forces de l'ordre que ce soit policiers, gendarmes ou milices. Nous n’avons jamais appelé à « manifester » et nos actions précédentes ont toutes eu pour but, de faire savoir que, juridiquement, ce CNT représentant la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen est bien la seule autorité légitime de la Nation. (C’est à ce titre que l’ordre d’intervention a été donné à l’armée française pour ce 5 juillet).
La trahison des généraux en faveur d’une dictature mondiale imposée en France nous oblige à adopter une nouvelle stratégie à laquelle chacun peut participer activement et commencer ainsi à « changer le monde », même si ce n’est encore qu’à une toute petite échelle.

Durant les 6 mois à venir, il nous faudrait tous agir sur deux plans :

AXE 1 - LE PLAN PHYSIQUE : LA POLITIQUE

Le premier axe est politique puisque si nous voulons changer le monde, il faut changer les règles de vie commune et donc changer le mode de gestion de la cité : c’est ce qu'on appelle la politique, dans le sens premier du terme, et ces règles sont ce qui est nommé « constitution ».

Nous avons opté pour des actions plus en adéquation avec notre mode de fonctionnement quotidien et au niveau local. C’est pourquoi nous invitons tous, que ce soit sympathisants ou non sympathisants du CNTF à :

* Rassembler ses voisins, les membres de sa famille, enfants et petits-enfants et les emmener assister systématiquement au conseil municipal de votre village ou de votre ville. (Il faut montrer, dans un premier temps que les citoyens français sont des citoyens avertis et informés, qu’ils ne ressemblent pas à des MONJONS. Le monde a changé, les citoyens s’intéressent dorénavant à l’administration de leur ville ou village, et, il faut le montrer !

* Vous serez alors des citoyens modèles et simples spectateurs, car, si assister au conseil municipal est un droit public, il ne vous est pas autorisé à prendre la parole. Il faut donc dans un deuxième temps devenir acteur. Et, pour cela les élections municipales tombent à pic ! Après un minimum d’investigation dans votre village, nous vous demandons de vous inscrire sur une liste électorale et si possible se faire élire. Il est évident que les petites municipalités sont les meilleures cibles. Pour cela n’hésitez pas à vous inscrire sur la liste électorale du village que vous fréquentez régulièrement (les démarches peuvent être faites en ligne sur internet, mais rendez-vous en mairie une fois la démarche effectuée, car c’est la secrétaire de Mairie qui valide l’inscription). Avec votre implication, nous devrions rapidement avoir des moyens de supplanter les médias qui bloquent toute communication. L’objectif étant de ré-informer nos compatriotes sur la réalité du monde d’aujourd’hui quel que soit le sujet. Avec le statut de conseiller municipal, vous devenez crédible !

Pour vous donner un peu de baume au coeur voici une citation du Mahatma Gandhi : « Quand je désespère, je me souviens que tout au long de l’histoire, la voix de la vérité et de l’amour a toujours triomphé. Il y a eu dans ce monde des tyrans et des assassins, et pendant un moment ils peuvent sembler invincibles, mais à la fin, ils tombent toujours. Toujours… »


AXE 2 : LA SPIRITUALITE - Les energies subtiles

Venant du CNTF, c’est surprenant ? NON?
Mais il faut comprendre que les forces subtiles qui sont en nous peuvent faire écrouler des montagnes et l’une des phrases du Mahatma Gandhi nous le rappelle : « De même qu’en comprimant la vapeur on obtient une nouvelle source d’énergie, de même en contrôlant sa colère on peut obtenir une force capable de bouleverser le monde entier. ». Peut être Nicolas Tesla était-il l'inspirateur de cette phrase de Gandhi, c'est en tout cas ce que pensent aujourd'hui certains chercheurs en physique quantique.
Alors nous vous demandons de penser positivement : vous voulez un monde meilleur, alors il faut que vous soyez vous-même meilleur ! Lâchez prise, remisez votre haine au placard et parlez avec conviction du monde dont vous avez rêvé ! Oui, nous pouvons le changer ! C’est possible ! N'hésitez pas à imprimer le programme du CNT et à le diffuser. (Là commence votre action pour "changer le monde")

Pour y parvenir, voici quelques actions que nous pouvons tous faire au quotidien :
* Regardez le lever ou le couchez du soleil et appréciez simplement ce moment, remplissez-vous de lumière et devenez lumineux !

* Pour vivre en harmonie avec ses voisins, ses proches, rien de tel que de reprendre le contact avec la nature : demandez un petit bout de terre et plantez des graines (des fleurs, des légumes ou tout simplement les pépins ou les noyaux des fruits que vous venez de manger), arrosez les régulièrement, impliquez les enfants, vos parents, vos voisins. Que plus aucune pelouse dans les villes ne soit plantée de gazon, mais quelles deviennent riches de beauté et hautes en couleurs ! Reprenez les espaces communs de votre immeuble, de votre ville ou village !

* Allez dans une piscine, une rivière, la mer ou un lac et mettez les mains dans l’eau et envoyez par la pensée plein d’Amour comme vous le faites pour vos enfants, vos proches ou vos animaux !

Ensembles avec plein de bonnes énergies, c’est la nature que nous allons émouvoir et nous pourrons changer le monde !

Dans le chapître "L'Homme Noble" de l'ouvrage de la Démosophie, il est dit : "Parvenez à ce que vos paroles correspondent à vos pensées et que vos actes correspondent à vos paroles, et vous aurez créé l'harmonie qui fait de vous un "Homme Noble". (Il n'est pas si facile d'ajuster pensée, parole et action, mais celui ou celle qui y parvient se distingue par le respect qu'il suscite).

Delphine COSME

Congrès de Girona

  CONGRÈS DE GIRONA Du 14 au 20 septembre sous l'égide de la Cour Suprême  Dans le parc écologique Park Lava Garrotxa     Le premier mar...