mardi 8 janvier 2019

Les 4 principaux actes de haute trahison de Sarkozy

Les 4 cas de haute trahison commis par l’ex-président Sarkozy

Télécharger l’article en PDF :  PDF_logo
sarkozy_de_dos

Le lundi 7 mai 2012, le président Sarkozy perd l’élection présidentielle au profit de François Hollande.
Le jour même, il annonce son retrait définitif de la politique.
En novembre 2014, c’est sans surprise que ce dernier revient sur sa parole et reprend la tête de l’UMP après un vote, certes majoritaire, mais très loin de faire l’unanimité.
Le personnage, comme son successeur, avait été élu en 2007 sur des promesses mensongères, mais il a surtout été l’auteur de décisions allant gravement à l’encontre des intérêts de la France.

A l’heure où ce dernier est annoncé comme le très probable (*) futur candidat de l’UMP (les républicains ?) en 2017, il est un devoir de salubrité publique de rappeler les plus grandes trahisons du président Sarkozy envers le pays.
(*) Dans la mesure où il arrivera à se sortir des multiples affaires où il est impliqué.
TRAHISON #1. SOUMISSION MILITAIRE :
RETOUR DE LA FRANCE DANS LE COMMANDEMENT INTÉGRÉ DE L’OTAN

L’Otan est une instance militaire occidentale créée en 1949 dans un monde bipolaire pour garantir aux pays d’Europe de l’Ouest leur sécurité face à l’Union soviétique. Le pacte de Varsovie, réponse du bloc soviétique à l’Otan, fut créé en 1955 par Khrouchtchev.
A la suite de la dislocation endogène de l’URSS en 1989, le pacte de Varsovie fut officiellement dissous en 1991.
A ce stade, l’Otan aurait du subir le même sort, n’ayant plus aucune raison d’être, mais ce ne fut pas le cas. En effet, les américains avaient d’autres projets.
En 1990, James Baker, le secrétaire d’état (*) de Ronald Reagan, prend l’engagement verbal vis à vis de Gorbatchev de ne jamais étendre l’Otan vers l’est. Dans la grande et perfide tradition anglo-saxonne, cet engagement n’a pas été respecté comme l’ont montré les adhésions ultérieures de 12 pays de l’est.
C’est là un point fondamental qui a brisé la confiance naissante de la Russie post soviétique envers l’occident.
(*) Équivalent de notre ministre des affaires étrangères.
1966 : la France quitte le commandement de l’Otan
En 1966, le général De Gaulle avait quitté le commandement intégré de l’Otan afin de garder le contrôle de l’armée française.
Il s’agissait en particulier d’éviter le risque pour l’arme nucléaire nationale de se retrouver sous commandement américain, pays le plus puissant de l’organisation. Il semblait en effet très risqué d’être dépendant de la politique militaire irresponsable des américains. De plus, en tant que puissance moyenne, la France cesse d’exister diplomatiquement si elle s’aligne sur celle qui domine [1].
Charles De Gaulle, le dernier grand chef d’état français, avait pratiqué les anglo-saxons durant la seconde guerre mondiale [2].
A la fin de la guerre, le président américain, Franklin Delano Roosevelt, voulait vassaliser la France vaincue par les allemands sur son sol. Avec son allié de toujours Churchill, il était prêt à imposer des marionnettes dociles à la tête de la France telles que Laval ou Giraud, anciens collaborateurs du régime de Vichy [2].
Même avec une France à l’époque très affaiblie, le général De Gaulle avait réussi à faire échouer ce plan. Furent ainsi conservées la souveraineté et l’indépendance nationale du pays.
Durant 40 ans, la France est restée militairement, et donc politiquement indépendante dans un monde bipolaire.
2009 : Sarkozy détruit l’un des derniers fondements de l’indépendance nationale
La décision prise en mars 2009 par Sarkozy de réintégrer le commandement intégré de l’Otan signifie en clair que le pays devient un vassal des américains et s’aligne sur la politique étrangère des États Unis, même si cette dernière est contraire aux intérêts de la France [3].
Le moment est particulièrement mal choisi, car après une courte décennie d’hégémonie américaine totale, le monde entre dans un nouveau contexte multipolaire (BAO, BRICS).
Il était donc particulièrement important que la France et l’Europe puissent défendre leurs propres intérêts au lieu de s’aligner sur une puissance déclinante et belliqueuse située sur un continent éloigné.
L’Otan et l’UE collaborent avec des néo-nazis
La crise actuelle en Ukraine est révélatrice de ce contexte, elle fut créée de toute pièce par le bloc BAO, où les américains à travers la CIA et l’Otan n’hésitèrent pas à s’allier avec des néo-nazis [4]. L’UE n’est pas en reste avec le financement du gouvernement putschiste de Kiev associé à ses milices du Pravi Sektor, inspirées par le célèbre néo nazi ukrainien Stepan Bandera et responsables entre autres du massacre d’Odessa dans l’est du pays.
Même si cette crise est gérée avec une certaine confusion, l’objectif réel est de tenter de déstabiliser la Russie, en plein redressement grâce à la politique du président Poutine. Ce pays n’a pas montré la moindre velléité d’expansion territoriale depuis une trentaine d’années, il a au contraire tout tenté pour se rapprocher de l’Europe occidentale avec pour seule réponse une fin de non recevoir.
L’histoire réécrite !
On tente également de réécrire l’histoire en « oubliant » que c’est la Russie qui a vaincu la Wehrmacht à partir de la victoire décisive de Joukov à Stalingrad en 1941. Volant de victoires en victoires durement acquises sur le front de l’est, elle mobilisa plus de 50% des capacités militaires allemandes jusqu’à 1945. Sans ces succès dus aux sacrifices de tout le peuple Russe, le débarquement anglo-américain de juin 44 en Normandie n’aurait jamais été possible [5].
-> Nous sommes aujourd’hui très proches du contexte de Vichy qui collaborait avec les Nazis allemands, cette fois, sous l’influence de l’empire américain, nous collaborons avec la peste brune d’Ukraine.
Un peu de géopolitique
En termes de géopolitique, il suffit de regarder une carte pour comprendre quels sont les véritables intérêts de l’Europe et en particulier de la France :
« Une Europe de l’Atlantique à l’Oural »Charles De Gaulle, 1963.
Cette vision est inacceptable pour les États Unis qui auraient alors en face d’eux un bloc rival potentiellement plus puissant avec l’alliance de l’Allemagne et de la Russie.
La Russie n’a plus aujourd’hui d’autre choix que de se tourner vers la Chine devenue en moins de 20 ans la seconde puissance mondiale, cette dernière ne rêve que de prendre sa revanche après des siècles d’humiliation occidentale.
La politique visionnaire du Général De Gaulle est donc en phase finale de destruction.
La faute en revient en grande partie à des dirigeants français qui au moins depuis 2 mandats présidentiels sont plus proches d’un « esprit de Munich » avec une politique de reddition sans conditions aux américains (*).
La pauvreté intellectuelle, culturelle et la lâcheté des élites post soixante-huitardes au pouvoir depuis 2007 est d’ailleurs un sujet d’étude majeur pour les intellectuels [1].
En réintégrant le commandement intégré de l’Otan, la France devient un simple rouage d’un ensemble militaire sous commandement américain.
Symbole fort de cette mise sous tutelle de la défense nationale, le porte-avion « Charles de Gaulle », navire amiral de la flotte française, est passé sous commandement américain (**) au large de l’Afrique, triste symbole par rapport à celui qui donna son nom à ce bâtiment !
(*) le traité TAFTA en cours de négociations « discrètes » va planter l’estocade en nous transformant définitivement en vassaux économiques des américains.
(**) Curieusement, les médias mainstream sont restés très discrets sur cette information.
Trahison de la constitution ?
La compatibilité du choix de la rentrée dans le commandement de l’Otan avec l’article 5 de la constitution [6] est pour le moins discutable :
-> « Le président de la République…est le garant de l’indépendance nationale… »
TRAHISON #2. SOUMISSION A LA FINANCE :
GESTION BUDGÉTAIRE IRRESPONSABLE AYANT CONDUIT AU SURENDETTEMENT DU PAYS

Avec un endettement égal à environ 65% du PIB, la France de 2007 était certes très endettée, mais la situation était encore soutenable à condition de prendre des mesures pour équilibrer rapidement les budgets.
En 5 ans « on » a fait autant de dette que durant les 22 années précédentes.
Suite à la politique budgétaire catastrophique de Sarkozy, baisses d’impôts sur les entreprises et autres cadeaux fiscaux aux très riches, le pays est sorti exsangue de sa gestion irresponsable. 5 ans après, la France est passée au statut « surendettée » avec une dette publique qui a explosé de plus de 50% durant cette courte période.
Cette dernière ayant atteint le montant faramineux de 90% du PIB.
En valeur, la dette est passée de 1200 Milliards en 2007 à 1800 Milliards en 2012, soit une augmentation de 600 Milliards. L’excuse de la crise de 2007/2008 n’explique pas tout.
Aujourd’hui, la sinistre troïka (BCE, FMI, UE) fait de fortes pressions sur la France afin qu’elle réforme le pays dans une direction ultra-libérale.
Le carcan de l’Euro nous interdit toute politique monétaire indépendante dans un marché mondialisé. Dans l’esprit des élites, il ne reste plus que la dévaluation salariale « à l’allemande » pour tenter de retrouver une hypothétique croissance salvatrice.
Bruxelles nous traite pour l’instant à peine mieux que la Grèce dévastée par 5 ans de politique ultralibérale.
Cette politique associée à la doctrine panglossienne du libre échange [1], a induit une chute de 25% du PIB grec ainsi qu’une explosion du chômage et de la paupérisation, le pays vit actuellement une véritable crise humanitaire.
Ce brillant résultat obtenu par la troïka est comparable à celui d’un contexte de guerre.
Lorsque le pays qui a inventé la démocratie est entré en résistance
Le gouvernement grec d’Alexis Tsipras est accusé de tous les maux par les chiens de garde médiatiques et politiques de la doxa ultralibérale. On oublie simplement de noter que ce dernier en résistant héroïquement et sans aucun soutien des partis de « gauche » européens à la troïka (avec l’Allemagne de Merkel/Schäuble en arrière plan) ne fait qu’appliquer ses engagements électoraux.
Un gouvernement élu qui applique son programme semble aujourd’hui iconoclaste, c’est pourquoi on tente de l’ostraciser.
Pour la troïka, il est un exemple très dangereux qui ne doit en aucun cas faire tache d’huile.
La plus grande peur des européistes est que la Grèce arrive à se sortir avec succès du piège mortel de l’UE et du monstre destructeur qu’est la monnaie unique en tournant le dos à la politique mortifère Bruxelloise.
Les racines de la faillite française
Pour ce qui nous concerne, le niveau insoutenable de la dette met le pays en position de soumission aux marchés financiers associé à une grande probabilité de futur défaut sur cette dernière.
Lorsque tous les moyens pour retarder cette échéance auront été utilisés, la population comprendra sa douleur et pourra remercier l’irresponsable qui, durant 5 ans, a mis un coup d’accélérateur à notre ruine.
Trahison de la constitution ?
L’article 34 de la constitution [6] est clair sur le sujet de l’équilibre des budgets :
-> « [Les orientations pluriannuelles des finances publiques] s’inscrivent dans l’objectif d’équilibre des comptes des administrations publiques ».
TRAHISON #3. GUERRE ILLÉGITIME :
DESTRUCTION DE L’ÉTAT LIBYEN ET CRÉATION D’UN NOUVEAU FOYER ISLAMISTE

Après avoir accueilli son nouvel « ami » le colonel Kadhafi en grandes pompes en 2007, Sarkozy retourne sa veste en 2011 et décrète soudainement ce dernier « l’homme à abattre ».
Pourquoi ce soudain revirement ?
Les vraies raisons de la guerre en Libye
Les analystes se sont interrogés sans fin sur les raisons qui ont poussé Sarkozy à s’en prendre à Kadhafi. Pour comprendre, il suffit de revenir en février 2011 où le président français est au plus bas dans les sondages avec 24% d’opinions favorables.
L’expérience montre qu’une guerre menée par le chef de l’état peut ressouder la population autour de ce dernier.
A peu près au même moment éclate opportunément un début de guerre civile en Libye qui ressemble à s’y méprendre à un nouveau printemps arabe, du moins c’est ce que supposèrent les grands stratèges de l’Élysée.
L’homme au comportement émotionnel d’un adolescent de 17 ans, décide alors de se transformer en chef de guerre en choisissant une cible suffisamment faible pour assurer une victoire militaire facile.
Il fallait donc commencer par jeter l’opprobre sur le dirigeant Libyen.
C’est ici qu’intervient l’abominable BHL transformé pour l’occasion en ministre des affaires étrangères de la France, Juppé n’étant manifestement à l’époque que « sous ministre ».
Cet individu au pouvoir de nuisance sans limites part donc en Libye pour rencontrer les « résistants » au régime de Kadhafi.
Que ce dernier ait agit sur ordre de Sarkozy ou pas importe peu, il s’acoquina avec une brochette de généraux rebelles autoproclamés dont certains ont aujourd’hui rejoint les islamistes !
Ce dernier pu alors donner libre cours à son égotisme démesuré et démontrer une fois de plus que le mode de fonctionnement standard de son cerveau est basé sur le paralogisme.
La protection des populations en danger à Bengazi est bien entendu le storytelling donné en pâture aux médias pour se justifier vis à vis de l’opinion publique.
Juppé, s’étant fait doubler par BHL, avait obtenu la résolution 1973 de l’ONU pour stopper l’avancée des troupes Kadhafistes vers Benghazi.
Cette résolution a été largement outrepassée par Sarkozy allié à Cameron, l’autre va t’en guerre européen. Les américains plus que tièdes à s’associer à l’aventure, se sont contentés de tirer quelques missiles de croisière (à l’uranium appauvri) à partir de l’US Navy, histoire de faire travailler leurs fabricants de munitions.
Le résultat fut la destruction du régime libyen avec au passage l’assassinat de Kadhafi ce qui eut pour résultat final de laisser le champ libre aux islamistes qui prirent le pouvoir en Libye quelques mois plus tard.
Il s’agissait donc bien à l’origine d’un soulèvement islamiste qui n’avait rien à voir avec le peuple libyen.
Financement de campagne sarkoziste
Peu de temps avant d’être abattu, le chef de l’état Libyen avait déclaré dans une interview avec la journaliste Delphine Minoui avoir financé la campagne électorale de Sarkozy en 2007 à hauteur de 20 Millions de $, ce dernier ne comprenant pas plus que le reste du monde le pourquoi du revirement sarkoziste en déclarant : « il (Sarkozy) est atteint de désordre mental ».
Antérieurement, Kadhafi avait lancé une politique de normalisation avec l’occident, ses relations avec Sarkozy étaient au beau fixe comme le prouve son voyage officiel à Paris en 2007.
Si ce financement illégal est prouvé, nous savons qui il faut remercier pour ces 5 années de gabegie.
Résultat : les islamistes au pouvoir en Libye, la charia établie
Le résultat de la destruction du régime de Kadhafi est aujourd’hui visible, les islamistes sont au pouvoir dans une grande partie de la Libye. Ces derniers se propagent alors comme un cancer avec leurs homologues d’Iraq, issus quant à eux de la « libération » de ce pays par le grand président W. Bush.
Jean Pierre Chevènement, l’un de nos derniers véritables hommes d’état, a opportunément déclaré que « nous avons fait en Libye ce que nous reprochons aux américains d’avoir fait en Irak ».
Faut il rappeler que l’armée française est l’outil de la défense des intérêts de la nation et rien d’autre ?
Elle n’est en aucun cas un jouet que l’on peut utiliser avec une grande légèreté pour améliorer des sondages désastreux ou soutenir des intérêts qui ne sont pas les nôtres.

Trahison de la constitution ?
L’article 5 de la constitution [6] peut à nouveau être cité ici :
-> « Il [Le président de la République]…est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités ».
La Libye de Kadhafi ne concernait à l’évidence aucun de ces 3 points…
TRAHISON #4. TOTALITARISME RÉPUBLICAIN :
MORT DE LA DÉMOCRATIE FRANÇAISE PAR LA RATIFICATION DU TRAITE DE LISBONNE

La dernière et de loin la plus grave trahison aurait du se traduire immédiatement par une procédure de destitution présidentielle, il s’agit bien entendu de la ratification du traité de Lisbonne.
En mai 2005, le peuple français consulté par référendum avait rejeté le texte par un vote franc à hauteur de 55% des voix en faveur du non.
Malgré ce résultat sans ambiguïté, la révision de la Constitution, préalable nécessaire à la ratification du traité européen de Lisbonne, a été adoptée le 04 février 2008 par les sénateurs et les députés réunis en Congrès à Versailles. Le 08 février, soit 4 jours plus tard, le traité est ratifié par le parlement français ignorant superbement le vote de 2005.
-> Ce jour marque la date de la mort de la démocratie en France.
En résumé, ce traité renommé « mini traité » par un effet rhétorique simpliste n’est qu’un copié-collé de celui qui a été rejeté par les français. Les soit disant modifications apportées à ce dernier sont pure cosmétique.
Et enfin, information peu connue mise en relief par Jean Pierre Chevènement, souvent très pertinent : « ce véritable déni de démocratie n’a été rendu possible que par l’accord de l’UMP et du PS, et d’abord de leurs chefs ».
Une preuve accablante de plus du consensus implicite entre ces deux partis.
Trahison de la constitution
L’article 3 de la Constitution du 4 octobre 1958 [6] est à cet égard significatif : « La Souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum ».
De plus, l’article 5 précise que « Le Président de la République veille au respect de la Constitution ».
Nicolas Sarkozy ayant effectué une violation caractérisée d’au moins 2 articles de la constitution aurait du immédiatement subir une procédure de destitution prévue par l’article 68 de cette dernière [6].
Pour mémoire, à l’issue du référendum de 1969, le général De Gaulle a non seulement respecté le vote des français mais a également quitté le pouvoir ! Comparer Sarkozy à De Gaulle est certes insultant pour ce dernier, mais on ne peut ignorer le seul point commun entre les deux personnages, à savoir l’accès à la présidence de la république.
La France ne fait pas partie de l’Union Européenne
En substance, à partir du moment où le peuple a rejeté le projet de constitution par référendum, le vote du congrès de Versailles est sans valeur juridique.
Il apparait en conséquence, qu’en réalité, la France ne fait pas partie de l’Union Européenne puisque la ratification de ce traité fut parfaitement illégale !

CONCLUSION
Le successeur de l’individu qui a occupé l’Élysée de 2007 à 2012, se prétendant socialiste, n’a annulé aucune des décisions désastreuses prises par son prédécesseur.
A quelques bémols près, il fait à la même politique (*).
L’appartenance des principaux dirigeants français (en poste ou potentiels) de tous bords à la « French-American Foundation » [7] n’est sans doute pas étrangère à l’alignement de ces derniers sur la politique américaine, cet alignement est d’ailleurs également constaté du point de vue économique.
Les électeurs ont la mémoire courte ou ne comprennent pas toujours les enjeux de graves décisions qui induisent des impacts forts sur leur vie quotidienne (chômage, paupérisation, concentration des richesses, guerre,… ).
En prévision de l’échéance de 2017 qui approche, il est donc fondamental de faire œuvre de mémoire. Toutes proportions gardées, à l’instar de la Shoah ou des 4 millions de civils vietnamiens exterminés par l’armée US, il est fondamental de rappeler sans cesse les folles décisions prises entre 2007 et 2012.
Les limites de notre système électoral qui permet à un tel individu d’accéder à la fonction suprême doivent en particulier être pointées du doigt.
Il reste donc moins de 2 ans pour que les électeurs comprennent enfin à qui ils ont à faire avec le « machin » (dixit Emmanuel Todd [8]) qui a occupé l’Élysée pendant 5 ans.

(*) « Mon ennemi c’est la finance », 2 ans après, le banquier Macron est nommé aux finances…

dimanche 6 janvier 2019

LES 3 BIGS DESTRUCTEURS DE LA PLANÈTE ET DE L'HUMAIN

Association Santé Naturelle


Comment Big Business se prépare à vous ÉCRASER


Chers amis du Naturel,

Aujourd’hui, je voudrais lever le voile sur un sujet tabou.
Tabou chez les politiques. Tabou dans les médias. Tabou même chez les médecins.
Ce sujet, c’est la véritable influence des puissances d’argent sur notre santé. 
Je vous parle souvent de Big Pharma, ces immenses multinationales pharmaceutiques, qui sont plus intéressées par les profits que par votre santé.
Mais elles ne sont pas les seules, il y a aussi :
  • Big Food – les géants de l’alimentaire comme Nestlé, Danone, Unilever, Coca, McDonalds…

  • Big Agra – les champions de l’agriculture-business : Monsanto, Dupont, etc.

  • Big Chemical – les monstres de la chimie : Bayer, Syngenta, Procter & Gamble
     
Leur influence sur votre santé est colossale, mais totalement sous-estimée !
On oublie souvent que la plupart des maladies graves de notre époque (cancer, Alzheimer, etc.) sont en partie causées par :  
  • Les pesticides et engrais chimiques utilisés par Big Agra ;

  • Les aliments ultra-transformés et bourrés d’additifs chimiques de Big Food : plats préparés, céréales du petit-déjeuner, chips industrielles, etc. ;

  • Et les produits chimiques en tous genres de Big Chemical : produits d’entretien ménagers, cosmétiques, etc.
     
Et tous ces « Big Business » suivent la même logique et ont les mêmes intérêts !

Une seule logique dévastatrice : la CHIMIE
Voyez-vous, tous ces business sont ultra-cohérents entre eux.
Si vous élevez vos animaux en batterie, vous avez forcément besoin de quantités astronomiques d’antibiotiques et de vaccins contre les maladies de vos bêtes – Big Agra a besoin de Big Pharma
Le géant pharma Merck est même en train de préparer des médicaments pour animaux d’élevage, pour « réduire leur stress » ! [1]

On aura donc bientôt des anti-dépresseurs pour les pauvres bêtes qui ne voient jamais la lumière du jour et sont emprisonnés dans quelques centimètres carrés !
Autre exemple : plus votre agriculture est industrielle, plus vous avez besoin de produits chimiques en tous genres : fongicides, insecticides, etc. – Big Agra a aussi besoin de Big Chemical
Quant à Big Food, pour leurs « plats préparés » et autres aliments industriels, ils ont absolument besoin des quantités astronomiques de nourriture produites par l’agriculture intensive. 
Et tous ces aliments ultra-transformés sont envoyés dans le monde entier, se déversent dans les supermarchés et sont consommés massivement, sans réfléchir…
…ce qui contribue à causer les maladies chroniques de notre époque : obésité, diabète, hypertension, arthrose, cancer, Alzheimer, etc…
…et oblige les malades à devoir prendre des médicaments tous les jours, pour le plus grand bonheur de Big Pharma !
C’est bien sûr l’exact opposé du cercle vertueux que nous demandons : 
  • Une agriculture bio ou raisonnée, de la permaculture, de l’élevage en plein air…

  • …Qui permet d’éviter les produits chimiques (pesticides) et pharmaceutiques (antibiotiques) dans la nourriture ;

  • …et qui produit des aliments « bruts », non transformés, distribués localement et consommés directement…

  • …et permet aux populations de vieillir en bonne santé et d’éviter les médicaments !
     
Le rêve, n’est-ce pas ?
Mais pour Big Business, c’est un affreux cauchemar, qui les privera de leurs profits.
Et ils sont décidés à TOUT faire pour l’empêcher :

Les géants se marient entre eux, et forment des monstres !
Déjà, dans les années 1980, on avait assisté à une première catastrophe avec la naissance des Big Pharma.
C’était la fin des entreprises pharmaceutiques de taille moyenne, dirigées par des grandes familles aux objectifs parfois généreux et philanthropiques.
Car elles ont commencé à fusionner entre elles, donnant naissance aux grandes multinationales comme Pfizer, Sanofi, Merck et GSK, dirigées par des actionnaires anonymes uniquement intéressés par la rentabilité.
Ces entreprises géantes sont devenues plus riches que certains Etats, avec la possibilité de dépenser des milliards et de milliards en marketing et en lobbying.
C’est comme cela qu’elles ont en partie mis à la main sur les grands médias, les autorités de santé, les responsables politiques et la formation universitaire des médecins.
C’était déjà une évolution terrifiante… mais ce que nous vivons actuellement est encore pire.
Désormais, tous les Big Business se marient entre eux !
  • Procter & Gamble (qui faisait des produits d’entretien et cosmétiques) a annoncé l’acquisition des activités de santé grand public du laboratoire allemand Merck – Big Chemical rencontre Big Pharma ! 

  • Bayer (Big Chemical) va fusionner avec Monsanto (Big Agra), pour créer l’un des pires monstres de tous les temps… sans que l’Union européenne n’y trouve rien à redire !

  • Syngenta est née de la fusion de deux Big Pharma (AstraZeneca et Novartis) pour produire un géant de l’agro-chimie (pesticides et semences industrielles)… et s’apprête aujourd’hui à être avalé par un autre géant Chinois, ChemChina !

  • Le géant américain de l’agriculture Dupont a récemment fusionné avec Dow Chemical (spécialisé dans la chimie), pour former un groupe à 150 milliards de dollars !
     
Et nous, petits citoyens, que pesons-nous dans tout ça ???

Pourquoi nous devons nous unir, vous et moi
C’est un fait : les Big Business sont riches, puissants et s’entendent entre eux.
À côté, les petits citoyens engagés comme vous et moi, c’est David contre Goliath.
Alors si vous et moi voulons gagner, pour notre santé, pour notre planète, et pour l’avenir de nos enfants, il n’y a pas trente-six solutions.
Il faut que nous nous unissions et nous mobilisions ensemble !
Voilà pourquoi je suis engagé au sein de l’Association Santé Naturelle : car je sais que nous pouvons emporter de belles victoires par des mobilisations collectives !
La première bataille est celle de l’information – les citoyens doivent connaître la vérité sur ce qui se passe, et c’est pourquoi je vous invite à transférer mes lettres autour de vous, si vous les trouvez convaincantes ;
Et la seconde bataille est celle de l’influence – et c’est pourquoi je vais lancer régulièrement des grandes pétitions sur les combats les essentiels à mener !
Je compte sur votre participation active (et joyeuse) !
Votre dévoué,
Guillaume Chopin
Association Santé Naturelle

mardi 27 novembre 2018

Pour refuser les mensonges de macron

Que pèse la France dans le cadre des émissions mondiales de CO2, censées être à l’origine du dérèglement climatique ? 

D’après l’Agence internationale de l’énergie, site en anglais (Key World Energy Statistics), voici la liste des émissions de CO2 par pays, pour l’année 2016 : Les données sont en milliards de tonnes. 

Monde entier 32,32 100 % 
Chine 9,06 28,0% 
États-Unis 4,83 14,9% 
Inde 2,08 6,0% 
Russie 1,44 4,4% 
Japon 1,15 3,6% 
Allemagne 0,73 2,3% 
Corée du Sud 0,59 1,8% 
Iran 0,56 1,7% 
Canada 0,54 1,7% 
Arabie saoudite 0,53 1,6% 
Brésil 0,52 1,6% 
Indonésie 0,45 1,4% 
Mexique 0,45 1,4% 
Afrique du Sud 0,41 1,3% 
Australie 0,39 1,2% 
Royaume-Uni 0,37 1,1% 
Turquie 0,34 1,0% 
Italie 0,33 1,0% 
France 0,29 0,9% 

Même en admettant que la France divise par deux ses émissions de CO2 grâce à la disparition des voitures à essence ou diesel (quid des transports routiers ?), l’impact sur le dérèglement climatique mondial serait quasiment négligeable !

Ainsi, augmenter le prix des carburants en France en invoquant la lutte contre le dérèglement climatique est une véritable supercherie. D’ailleurs, quel que soit le prix des carburants, le nombre de kilomètres parcourus par les automobilistes ne va pas chuter spectaculairement. Rares sont les Français qui utilisent leur véhicule pour le simple plaisir d'émettre du CO2. 

Mener le combat contre la pollution, c'est d'abord produire Français. Arrêter de transporter les marchandises par mer quand on sait combien polluent les navires. Cela donnerai du travail, réduirait le chômage et donnerai un souffle aux PME TPE. La richesse s'acquière par la transformation des produits bruts. Là il n'y a pas à faire les grandes écoles pour le savoir. 

Si le peuple est mécontent, il a raison. C'est lui qui est souverain, et pas ceux qui serrent la ceinture des autres avec un cap destructeur. Quand il y a tempête, il faut virer de bord, sinon le bateau coule. C'est ce qui va arriver si le peuple n'est pas entendu. Le sang a coulé, ce ne sont plus des taches de sang aujourd'hui, ce sont des taxes de sang. Des policiers qui suivent les ordres sont aussi victimes comme tous de ces taxes, ne payent-ils pas des impôts comme tous, n'achètent-ils pas leurs carburants comme tous, ne respirent-ils pas le même air. Il serait temps qu'ils commencent à y voir clair.

 Le peuple quand il est uni, il gagne le combat. Soyons des combattants contre l'injustice, le mensonge. 

La France se relèvera lorsque son peuple sera uni, civils, militaires, gendarmes, policiers, douaniers, pompiers, tous ceux qui sont là pour défendre et protéger le peuple, et par là la France.

mercredi 14 novembre 2018

Passage du pouvoir des politiciens au peuple français : TRANSITION

17 NOVEMBRE : JOUR DE LA TRANSITION !

POUR LA FIN DE L'ESCROQUERIE DE LA DETTE !

POUR LE « CONTRAT DU SIECLE »:
- RENDRE A ROTHSCHILD CE QUI APPARTIENT A ROTHSCHILD : LA DETTE 
- RENDRE AUX FRANCAIS CE QUI LEUR APPARTIENT : LEUR OR !

POUR L'APPROBATION DU MANDAT D'ARRET A L'ENCONTRE D'EMMANUEL MACRON EMIS PAR LA « COUR SUPREME »  DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION POUR HAUTE TRAHISON !

POUR LA FIN DU GENOCIDE MONDIAL COMMANDITE PAR LE SYNDICAT
INTERNATIONAL DU CRIME BANCAIRE ORGANISE DEPUIS 1914 A NOS JOURS !

POUR LA MISE EN PLACE DU PROGRAMME DE LA TRANSITION !

Explications :



Depuis le 18 juin 2015, il existe un conseil national de transition en France, qui est un outil juridique reconnu par le droit international-le même que violent délibérément les imposteurs depuis 1913!- qui est le seul organe LEGITIME des Français.


Il y a urgence à réinformer les Français , victimes de la propagande des médias, propriété des mêmes escrocs qui asphyxient la France en la spoliant, année après année : vente des fleurons de son industrie, fin des acquis sociaux obtenus par la lutte de nos prédécesseurs, disparition programmée de la classe moyenne, précarisation et paupérisation de la société française parasitée par les
commanditaires qui choisissent tous les chefs d'état depuis Pompidou, l'ex-directeur de la banque Rothschild, un ancien collègue de la maison issu du même sérail que Macron, leur associé-gérant.


Dire et amplifier l'idée que le 17 novembre est le mouvement contre les hausses des prix est encore évoquer une des nombreuses conséquences de l'ARNAQUE planétaire de la DETTE et sert à manipuler les français afin qu'ils ne comprennent pas l'origine véritable du mal qui touche autant la France que les autres pays du territoire européen (Grèce,...).
C'est ce GENOCIDE et les mensonges perpétuels qu'il faut arrêter le 17 NOVEMBRE !

S'il y a vraiment une date où il faut commencer à se mobiliser pour les arrestations massives c'est bien ce jour-là puisque apparemment les gens commencent à se réveiller.
C'est donc le moment où il faut lancer un mouvement gigantesque d'information sur ces crimes contre l'humanité dus en majeure partie à cet état parallèle qui pille les nations et les gens par le mécanisme de la dette, totalement mensonger puisqu'on peut déjà se poser la question de savoir pourquoi on serait endetté- auprès d'escrocs qui plus est!-alors qu'on produit tous les jours de la richesse en allant travailler !
Ceux qui sont au chômage ne sont que la première vague de sacrifiés pour créer les sentiments de frustration qui serviront à faire monter la tension pour mieux mater les soulèvements par l'intermédiaire de leurs milices privées .La création de l'eurogendfor en est la preuve, l'affaire Benalla aussi, programmée pour infiltrer le ministère de l'intérieur encore plus qu'il ne l'est déjà...

Les escrocs du syndicat international du crime bancaire organisé ont l'eurogendfor.Il est temps que les Français soient informés, les réseaux sociaux sont là pour cela!

Il ne faut pas non plus oublier qu'il existe depuis le 18 juin 2015 un conseil national de transition en France qui a crée une cour suprême de justice qui lance des mandats d'arrêt contre ces complices du crime bancaire organisé et demande à tous les français de le rallier pour instaurer une transition pacifique.
Il faut faire passer ce message partout sur les réseaux sociaux.

Mandats d'arrêt et pétition à faire passer partout autour de vous pour demander ces arrestations et les faire mettre à exécution par les forces de police restées loyales au peuple de France et à la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789

Mandats d'arrêt.

17 NOVEMBRE !
POUR LA REINFORMATION DES FRANCAIS !

POUR LE RASSEMBLEMENT AUTOUR DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION ET RENDRE LA SOUVERAINTE AU PEUPLE DE FRANCE !

POUR LA DIVULGATION DES TECHNOLOGIES VOLEES PAR LE SYNDICAT INTERNATIONAL DU CRIME BANCAIRE ORGANISE A LEURS INVENTEURS !

Démonstration du fonctionnement du principe de motricité à la base de la technologie dite de « l'énergie libre » dont se sert le complexe militaro-industriel pour son bénéfice exclusif.

(A sauvegarder et à diffuser massivement sur les réseaux sociaux) .


LE 17 NOVEMBRE, INSTAURONS LA TRANSITION ET CESSONS D'ETRE LES DINDONS DE LA FARCE !
LE 17 NOVEMBRE : OPERATION TRANSITION !

RAPPEL: 29 MAI 2005 - 17 NOVEMBRE 2018

REFERENDUM DU 29 MAI 2005:

55% de français ont VOTE NON A L 'ADOPTION DU TRAITE DE LISBONNE devant établir une constitution pour l'Europe (dit traité de Rome II ou traité de Rome 2004 ).
Suite à cet échec cuisant pour le syndicat international du crime bancaire organisé avec à sa tête la dynastie des Rothschild, propriétaires des 97% banques centrales mondiales, Sarkozy viola le vote du PEUPLE SOUVERAIN en faisant revoter le parlement par le mécanisme anti-démocratique de l'article 49.3 de la constitution de 1958, violant le VOTE DU PEUPLE SOUVERAIN.

Cet épisode aurait du faire descendre les français massivement dans la rue pour virer Sarkozy
pour haute trahison, conformément aux dispositions de la déclaration des droits de l'homme:

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs" (Article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, et Préambule de la Constitution du 24 juin 1793).
 
Mais les français, endormis par les imposteurs successifs et désinformés par les médias complices ont laissé faire...Hollande est venu, laissant la situation pourrir puis Macron a été nommé par les Bilderberg pour occuper la présidence de la république, détruisant à la vitesse de la lumière les acquis sociaux obtenus après la lutte et la mobilisation des dont les retraites sont amputées par la rage taxatoire de ces imposteurs.

Suite à l'imposture de Sarkozy et de tous les autres, des français se sont mobilisés et ont créé un CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION, qui est le seul ORGANE LEGITIME des français.
Il est l'outil juridique, reconnu par le droit international pour instaurer un nouveau paradigme en France.
Ce conseil national de transition a crée une "cour suprême" qui a émis un MANDAT D ARRET
a l'encontre de l'imposteur Macron.
Le conseil national de transition demande l'approbation de ces mandats d'arrêt au peuple de France pour les faire exécuter .
Partagez massivement cette pétition .

Par Conseil National de Transition
Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

MANDAT D’ARRÊT

Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

- « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

- « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

- « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.

LE 17 NOVEMBRE: JOURNEE DE REINFORMATION DE NOS CONCITOYENS.

* NOUS SOMMES LES SOUVERAINS!
* NOUS AVONS VOTE "NON" EN 2005 ET C EST ENCORE TOUJOURS "NON" EN 2018.

* LIBERATION DE CETTE IMPOSTURE QUI N'A QUE TROP DURE !

LES ISLANDAIS ONT MONTRE LA VOIE LORS DE LEUR REVOLUTION PACIFIQUE !

N'en avez-vous jamais entendu parler ? C'est évident de la part de ces imposteurs, propriétaires des groupes médiatiques se gardant bien d'informer les français, surtout lorsque les informations sont de nature à remettre leur imposture criminelle de la « dette »  en cause, laquelle leur rapporte tous les ans davantage de milliards !

HISTORIQUE : LA « RECETTE ISLANDAISE »









ILS ONT ANNULE LEUR DETTE :



Dette publique, un siècle de bras de fer

Pour l’exemple

Outre le Mexique (1861), Cuba (1898), l’Union soviétique (1918), la République fédérale d’Allemagne (1953) et l’Irak — cas d’annulation de la dette analysés dans l’article « Dette publique, un siècle de bras de fer » —, on peut signaler :
Le Monde diplomatique
 
1868. Etats-Unis. A la fin de la guerre civile, Washington déclare la dette de la Confédération « nulle ».
1883. Mexique. Loi sur le règlement de la dette nationale qui répudie les dettes contractées de 1857 à 1860 et de 1863 à 1867.
1902-1903. Venezuela. A la suite du refus de Caracas de rembourser sa dette, les flottes britannique, allemande et italienne imposent un blocus naval au pays.
1907. Venezuela. La convention Drago-Porter interdit le recours à la force pour le recouvrement de créances.
1919. Pologne. Le traité de Versailles annule la dette réclamée par l’Allemagne et la Prusse à Varsovie.
1922. Costa Rica. San José dénonce les contrats passés de 1917 à 1919 par le général putschiste Federico Tinoco. La Cour suprême américaine, qui arbitre l’affaire opposant le Costa Rica à la Grande-Bretagne, juge les contrats invalides puisque réalisés au détriment de la population.
1991. Pologne. Dès l’arrivée au pouvoir de M. Lech Walesa, en 1990, les créanciers du pays lui accordent une réduction de 50 % de sa dette.
Egypte. Soucieux d’obtenir le soutien du Caire lors de la première guerre du Golfe, les créanciers réduisent de moitié la dette du pays.
1996. Le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale lancent l’initiative « Pays pauvres très endettés » (renforcée en 1999).
2008. Equateur (lire « L’Equateur dit “non” »).
Islande. A la suite d’une mobilisation populaire, Reykjavík refuse de régler au Royaume-Uni et aux Pays-Bas une dette liée aux activités de la banque privée Landsbanki.

L'Islande dit ADIEU A L'UE

Voir aussi





26 JANVIER 2015 : ANNULATION DE LA LOI DE 1973 (« loi Rothschild ») au Canada pour inconstitutionnalité.


LE 17 NOVEMBRE : STOP A L'ARNAQUE DE LA « DETTE » ET STOP AUX IMPOSTEURS

vendredi 31 août 2018

Assemblée annuelle

Comme dans toutes les assemblées annuelles, celle-ci s'est d'abord ouverte sur un petit discours:

Le thème en était "l'authenticité".

Il a été souligné l'importance d'être "vrai", dans nos discours comme dans nos actes, et cela n'est possible qu'à la condition que nos paroles soient en harmonie avec notre pensée. La pensée essentielle, dans ce cadre du Conseil National de Transition de France, c'est le "Bien commun", la justice, l'équité.

C'est d'autant plus important que nos concitoyens ne s'y tromperont pas: ils sauront vite faire la différence avec les discours préparés, frelatés, de politiciens qui jamais n'expriment ce qu'ils pensent car ils doivent avant tout "complaire", s'ils veulent obtenir des voix et réussir leur carrière.
Bien que cette réunion ait eu lieu au mois d'août et dans le sud de la France, plus d'une vingtaine des principaux dirigeants étaient présents dès le vendredi 24. 

Après cette introduction, EUREKA ! Il semble que nous ayons enfin trouvé comment provoquer le changement tant espéré. L'idée est soumise et aussitôt approuvée par tous. A partir de cet instant, nous savons tous quoi faire et que tout commence par la diffusion du journal du CNT : la gazette (d'ores et déjà disponible sur le site web pour être imprimée).

Puis le trésorier présente la clôture du bilan pour l'année. Il en résulte que nous devons faire un effort "commercial". En effet, les donations et enregistrements des cartes de membre ne suffisent pas à couvrir les dépenses, et cette année encore, ce sont trois membres qui ont dû compléter de leur poche pour assumer les frais (Eric Fiorile, Delphine Cosme et Marie Lys pour un montant total d'environ 6.000 euros).

L'analyse révèle l'importance des cartes de membre et le surcoût des tracts et affiches. L'accent sera donc porté sur l'acquisition de rentrées régulières et la diffusion du journal "La Gazette" à la place des tracts et affiches.
La réunion se clôture par la nomination d'un expert-comptable comme trésorier principal, assisté d'un Trésorier permanent, d'une nouvelle secrétaire et de plusieurs vice-présidents. Il est bien entendu que toutes ces fonctions ne sont que des "obligations" auxquelles certains membres acceptent de se soumettre sans en tirer le moindre profit, ce qui est aussi le cas de plusieurs responsables de commissions. Le Conseil National de Transition reste avant tout une union de Français engagés pour le "Bien Commun" de la nation, et disposés à oeuvrer tous ensemble pour mener cette opération de rétablissement d'un "État de Droit".

En soirée, le docteur Maurice Gillard donne une conférence sur la santé, parlant de son expérience d'acupuncteur en Chine, puis de son activité en France en médecine holistique. Il expose aussi les combats qu'il a mené dans sa région contre le gaspillage et la corruption politique.

Le samedi après-midi, parmi les nombreux visiteurs et dirigeants de mouvements dissidents, nous recevons Denis Collinet du mouvement "Les Barjols" , qui, comme nous, est convaincu de l'importance de contacts réels et de réunions physiques avec les principaux résistants contre la dictature "En marche". Olivier Fardel, youtubeur et critique-analyste de la dissidence, se joint à nous pour réaliser une vidéo (dont extraits ci-dessous).



EUREKA : Si nous avons enfin trouvé comment provoquer le changement de paradigme, (nous ne pouvons bien sûr pas annoncer le plan), la réussite va dépendre de tous les volontaires qui se joindront plus ou moins rapidement à notre action de rédaction-diffusion du journal du CNT. 
TOUT COMMENCE À PARTIR DE LÀ : dès que ce journal sera disponible dans toutes les boulangeries, salons de coiffure, salles d'attente, épicerie, Presse et tabac, etc. dans toute la France, nous serons proches de la réussite !

jeudi 16 août 2018

Planquons nos mômes

L'instruction des enfants est obligatoire en France et doit être assurée de préférence au sein d'un établissement scolaire. Elle peut cependant être réalisée dans la famille, par choix ou quand l'enfant ne peut pas être scolarisé dans un établissement. L'instruction dans la famille, parfois appelée école à la maison, doit permettre à l'enfant d'acquérir des connaissances et des compétences déterminées. L'instruction donnée et les progrès de l'enfant sont contrôlés.

ENFANT CONCERNES
Âge de l'enfant
Tout enfant en âge d'être scolarisé et soumis à l'obligation d'instruction, c'est-à-dire qui a entre 6 et 16 ans révolus, peut bénéficier de l'instruction dans la famille.
Lieu de résidence de l'enfant
L'enfant qui réside en France peut en bénéficier, quelle que soit sa nationalité. En revanche, un enfant français qui habite à l'étranger n'est pas concerné.
L'école à la maison peut se faire dans un lieu différent du domicile de l'enfant.
Attention :
l'école à la maison doit regrouper uniquement les enfants d'un même foyer.
A LA SUITE DE CETTE VIDÉO LES DÉMARCHES SIMPLES POUR PROTÉGER VOTRE ENFANT. 



 SACHEZ QUE LES MAIRES SONT POUR LA PLUPART FAVORABLES AU REFUS DE LA PÉDOPHILIE INSTITUTIONNELISÉE PAR L'ÉDUCATION NATIONALE


A FAIRE AVANT LE 3 SEPTEMBRE. Garder le recépissé et l'accusé de réception. Vous pouvez vous mettre à plusieurs familles, préparer un programme et différents membres des familles peuvent assurer les cours (pour les jeunes enfants non vaccinés, sachez qu'étant naturellement sains, ces enfants ont beaucoup d'énergie, alors faîtes-les jouer et rire si vous voulez qu'ensuite ils se tiennent tranquilles pour apprendre. Et jusqu'à 7/8 ans, n'oubliez pas qu'ils apprennent mieux et plus vite EN JOUANT (mes enfants ont appris à compter en jouant au tarot ou à la belote).

De nombreuses familles le font déjà, pourquoi pas vous ? 
(de nombreuses associations, familles et experts ont mis à disposition sur internet tous les conseils et cours utiles)
Un message de ceux qui le font depuis plusieurs années

 Démarches à accomplir par la famille

Avant chaque rentrée scolaire, les responsables de l'enfant doivent déclarer au maire de leur commune et au Dasen que l'instruction sera donnée dans la famille.
Où s’adresser ?
MAIRIE
Cette déclaration est écrite et doit comporter :
nom, prénom, date de naissance et adresse de l'enfant,
noms, prénoms et adresse des responsables de l'enfant,
adresse où est dispensée l'instruction si elle est différente de celle où il réside.
Attention :
si la famille décide d'adopter cette forme d'instruction en cours d'année scolaire, elle dispose de 8 jours pour le déclarer.
Le Dasen accuse réception de la déclaration et adresse à la famille une attestation d'instruction dans la famille.
À savoir :
cette déclaration doit être faîte chaque année tant que ce mode d'éducation est choisi

- Un moyen de sauver nos enfants
- Un moyen de créer solidarité et fraternité entre voisins
- Un moyen d'unir les Français avec les forces de l'ordre.
- Un moyen d'enseigner au monde entier que la France a rejoint la résistance au satanisme
- Un moyen d'obliger les politiciens à faire marche arrière
- Un moyen aussi d'apprendre à tout le monde qu'on peut dire "NON" !


Contrôles :
Contrôle du maire
Le maire doit mener une enquête sur l'enfant instruit dans sa famille, dès la 1re année. Cette enquête est renouvelée tous les 2 ans, jusqu'aux 16 ans de l'enfant.
L'objectif de l'enquête est de contrôler les raisons pour lesquelles ce mode d'instruction est choisi par la famille et s'il est compatible avec l'état de santé et les conditions de vie de la famille.
Elle ne concerne pas la qualité de l'instruction, qui relève du contrôle pédagogique.
Contrôle pédagogique
Le contrôle sera différent selon qu'il s'agit d'une impossibilité de fréquentation d'un établissement scolaire ou d'un choix délibéré de la famille.
Le Dasen doit vérifier que l'enfant :
reçoit bien une instruction,
et acquiert des connaissances.
Il s'assure aussi de la progression de l'enfant, de sorte qu'il soit capable de maîtriser l'ensemble des exigences du socle commun à ses 16 ans. L'instruction ne doit pas nécessairement respecter les programmes de l'éducation nationale pour chaque niveau, la famille choisissant librement les moyens et méthodes d'atteindre ce niveau.
De plus, l'enfant n'est pas soumis aux évaluations nationales de CE1 et de CM2. ⚠️⚠️⚠️
Un inspecteur d'académie effectue ce contrôle individuel de l'enfant au moins 1 fois par an.
La famille doit être informée par écrit de la date et du lieu du contrôle au moins 1 mois avant la date prévue.
L'inspecteur contrôle les connaissances et les compétences acquises par l'enfant, lors d'un entretien avec les responsables de l'enfant (éventuellement en présence de l'enfant). Ceux-ci précisent à cette occasion la démarche et les méthodes pédagogiques qu'ils mettent en œuvre.
L'enfant effectue ensuite des exercices (écrits ou oraux) adaptés à son âge et son état de santé. L'inspecteur évalue que les connaissances et les compétences correspondent à celles qui sont attendues, en particulier à la fin de chaque cycle d'enseignement.



ENSEIGNEMENT:
Article R131-14 :
Lorsque l’enfant reçoit une instruction dans la famille, le contrôle de l’acquisition des connaissances et compétences prescrit par l’autorité de l’Etat compétente en matière d’éducation se déroule sous la forme d’un entretien avec les personnes responsables de l’enfant soumis à l’obligation scolaire, le cas échéant en présence de ce dernier. Les personnes responsables de l’enfant précisent notamment à cette occasion la démarche et les méthodes pédagogiques qu’elles mettent en œuvre. L’enfant effectue ensuite des exercices écrits ou oraux, adaptés à son âge et son état de santé, destinés à apprécier ses acquisitions dans le cadre fixé aux articles D. 131-12 et R. 131-13.

Les 4 principaux actes de haute trahison de Sarkozy

Blog de Zevengeur Géopolitique, Finance, Environnement, Cosmologie, Mystères : le site qui combat la propagande médiatique ! ...