jeudi 7 mai 2015

Ce que les Français décideront...


    Le message précédent concernait le “Revenu Universel”. De nombreux économistes ont effectué différents types de calculs; le coût de cette formule est nettement moindre que celui généré par toute l’administration et le personnel actuels (multiples prestations, multiples administrations, multiples organismes…) pour un résultat final  injuste.
   Par ailleurs, comme les progrès technologiques créent naturellement plus de richesses avec moins d’emploi, le maintien d’un système social lourd et du chômage ne profite qu’aux grandes entreprises et aux institutions d’état qui peuvent ainsi maintenir les salaires au plus bas.
Cette vidéo offre une explication assez complète (30mn).


    Dans le prochain mail, vous recevrez toutes les informations sur ce « Conseil National de France », en attendant, voici quelques réflexions sur des domaines où nous, Français, avons dramatiquement perdu notre pouvoir de décision : 


Concernant l’éducation nationale

 - Jusqu’aux années 1970, il existait un « certificat d’études » indiquant que le titulaire avait réalisé les études nécessaires à une maîtrise correcte de la langue, parlée et écrite ; aux connaissances basiques des mathématiques (calculs arithmétiques et géométrie) ; à la compréhension de son espace (géographie du pays) ; et à une connaissance simple de l’histoire.
    Ce niveau d'instruction minimum lui permettait d’entrer dans la vie active s'il ne désirait pas faire des études plus poussées.
- Aujourd’hui, tous les jeunes sont formatés à l’obtention d’un baccalauréat qui ne vaut guère plus que l’ancien certificat d’études, et la grande majorité d'entre eux a le sentiment d’avoir « perdu » son temps entre une Histoire déstructurée ou des mathématiques qu’ils n’utiliseront jamais pour la plupart.
    Que souhaitons-nous pour nos enfants ? Qu’ils soient heureux ou qu’ils aient des diplômes ?
    Car si nous voulons qu’ils soient heureux, alors plutôt que de les formater, il vaudrait mieux les laisser s’épanouir. Chaque enfant est une personnalité. Certains ont des dons ou des goûts pour le manuel, d’autres pour les activités artistiques… Etouffer leur goût, don, ou passion pour les conditionner à des études qui leur déplaisent et les mettront en position de mal-être toute leur vie n’est pas les rendre heureux ! Combien aujourd’hui exercent une activité par défaut ou par obligation plutôt que par passion ? Combien peuvent s’exprimer dans ce qu’ils aiment et en vivre ?

    De vrais budgets et une révision complète du système éducatif s’impose : donnons leur une chance d'être heureux, et d'exercer leur vie sociale en accord avec leurs inclinations!


Concernant la Santé 

    Vous, citoyens, autoriseriez-vous les traitements du cancer comme Cimavax, Vidatox, ou les nombreuses thérapies naturelles ayant démontré leur efficacité ?
    Autoriseriez-vous les médecins à traiter selon les codes éthiques d’Hippocrate [«primum non nocere» «premièrement ne pas nuire»], et non contraints par des protocoles juridiques imposés par les grands laboratoires ?
    Par ailleurs, puisque nous savons l’importance du système immunitaire,
    - N'aboliriez-vous pas le « codex alimentarius » qui autorise l’irradiation des aliments des grandes surfaces?
     - N'obligeriez-vous pas l’étiquetage des aliments génétiquement modifiés, considérant avant tout que le consommateur a le droit de savoir et de choisir?


Concernant la crise économique 

    Aujourd’hui, nous payons la « dette » par notre mal vivre, par nos vieux qui sont abandonnés dans des mouroirs honteux, par des retraités qui ne peuvent vivre dignement, par des jeunes qui se suicident en nombre… N’est-ce pas trop cher payé pour une dette qui ne vient pas d’argent emprunté, mais d’une simple signature de politiciens accordant un privilège à une banque privée ?


Concernant la guerre
 
    Vous, citoyens de France, voulez-vous financer une armée pour défendre votre Nation, ou pour continuer à appuyer les Etats-Unis dans leur tentative d’imposer leur dictat sur le monde et pour appuyer les multinationales dans leur exploitation des peuples d’Afrique et d’Asie ?


Concernant les médias 

    Vous, citoyens de France, souhaitez-vous continuer de devoir aller sur internet pour chercher la vérité, ou ne préféreriez-vous pas au moins une chaine de TV et un journal indépendants, appartenant directement au peuple et non aux mêmes multinationales que celles qui financent nos politiciens, les campagnes de santé lucratives ou les guerres américaines ?


ALORS

    Alors, nous, citoyens de France qui refusons de voir notre pays asservi par le prochain Traité Transatlantique, soumis aux ordres de l’OTAN et de Bruxelles, avons décidé de reprendre les rênes de notre pays, et avons créé ce « CONSEIL NATIONAL DE FRANCE » sur lequel toutes les explications concernant la totale légitimité de son existence et son impact très prochain sur le panorama national seront fournies dans notre prochain message.


samedi 25 avril 2015

REVENU UNIVERSEL




A compter du 1er septembre 2017


Toutes les prestations et/ou aides sociales seront remplacées par un REVENU UNIVERSEL


Concept:
     Il consiste à assurer à chaque individu de la nation, durant toute sa vie, un revenu de base minimum, sans conditions, suffisant pour lui permettre d'assurer sa subsistance dignement . Toute activité professionnelle exercée produisant un salaire s'ajoute à ce revenu. En cas de perception d'un montant de retraite ou de rente supérieure, la situation sera étudiée individuellement, et systématiquement à l'avantage de l'intéressé.


Conditions
- Etre de nationalité française et résider sur le territoire.
- Avoir 16 ans révolus.

Perte
- En cas de condamnation pour acquisition illégitime (vol, fraude, escroquerie, etc.) ou pour violences.
- En cas de résidence à l'étranger.


Montant
- Durant la première année, ce montant sera au minimum de 1500 euros mensuels.

Financement

Le versement de ce revenu universel sera financé par:

- La suspension du paiement de la dette indue.*
- L'abolition des privilèges fiscaux des grandes entreprises nationales et des grandes fortunes privées.*
- La cessation de la corruption politique.*
- La cessation de la participation au financement des guerres américaines via l'OTAN.
- La création d'une TVA flexible.
- La reprise économique provoquée. 
- La taxation sur les transactions électroniques



CONSÉQUENCES

     - D'une part tous les citoyens vont disposer d'une capacité de consommation supérieure, d'autre part, avec la création de la TVA flexible, les entreprises verront leurs charges allégées, celles-ci devront et pourront alors produire pour répondre à la demande, créant ainsi l'embaûche nécessaire à l'absorption des employés sociaux devenus inutiles.

     - Cela facilitera autant l'intégration des jeunes, que l'assurance d'une retraite digne pour tous. A l'inverse de ce qu'il parait, ce revenu-base coûtera moins cher au pays que le système social actuel, sera plus équitable et ne représentera un préjudice économique que pour les banques et les grandes fortunes.
  
     - Les conditions adjointes au maintien de ce revenu universel feront rapidement diminuer la délinquance et permettra au pays de retrouver une paix sociale.


* Concernant la dette de la France: vidéo
* Concernant l'abolition des privilèges fiscaux: les économistes estiment à environ 300 milliards/an les sommes détournées.
* La corruption politique est estimée par les investigateurs entre 150 et 200 milliards annuels. Sommes confirmées par plusieurs professionnels des paradis fiscaux, voir:


Affaire Condamin-Gerbier


Ce message est le premier d'une série des trois annonces destinées
à changer complètement les paradigmes de notre société.





TVA FLEXIBLE

Actuellement l’administration fiscale est extrêmement lourde et préjudicie tant les particuliers que les entreprises (excepté les très grandes entreprises liées aux politiciens qui sont dispensées d’impôt). Par ailleurs le système est loin d’être juste puisque c’est la classe moyenne qui supporte toute la pression.

Or, l'impôt sur la consommation est le plus juste et le plus performant qui soit au niveau du financement public, mais à condition qu’il soit LOGIQUE !

Est-il logique que le pauvre achetant des produits de basse qualité paye la même TVA que le riche achetant des produits de luxe ?


La TVA flexible transformera cet impôt en un outil d’équilibre social, les riches finançant plus que les pauvres.

Elle simplifiera tout le système car la plupart des autres impôts disparaitront.

Elle permettra aussi un contrôle facile des finances publiques  et des budgets, offrant la possibilité de réajustement permanent entre l'impôt supporté par la population et les dépenses de l'état, elles-mêmes décidées par l'ensemble de la population.


La TVA flexible sera aussi un merveilleux outil pour assainir la planète, freiner l’obsolescence programmée, revenir à une juste consommation et gérer la décroissance indispensable…

Le principe est simple : plutôt qu’un taux unique de TVA, le taux sera déterminé par une administration chargée de l’évaluer selon un certain nombre de critères


Quelques exemples de produits courants :


Une imprimante de qualité, pourvue de pièces de rechange, et conçue pour que les recharges soient à un prix raisonnable, sera bien moins taxée qu’une imprimante de basse qualité, dont les recharges valent presque le prix de l’imprimante, et conçue de manière à ce qu’elle ne soit pas réparable.


Une usine produit des matériaux pour la construction en générant de graves dommages écologiques par les déchets qu’elle rejette. Ses produits seront plus taxés que ceux d’une autre usine qui parvient à produire autant en rejetant 50% de moins de déchets.


 Une variété commune de poisson disponible en abondance, sera moins taxée qu’une espèce plus rare.

Une espèce en voie de raréfaction ou disparition serait très lourdement taxée, décourageant les acheteurs et donnant une chance à cette espèce de perdurer.


Concernant les produits manufacturés, l’étude devra bien sûr être complète, depuis l’origine des matières premières jusqu’à leur recyclage en passant par les moyens et méthodes de production et distribution.

L'administration chargée d'établir et réviser cette TVA flexible sera importante, mais bien moins que la multitude d'administrations fiscales actuelles, et le concept de cette TVA favorisera autant le rétablissement d'une justice sociale que la protection de l'environnement, et participera à une décroissance rentable.

Les 4 principaux actes de haute trahison de Sarkozy

Blog de Zevengeur Géopolitique, Finance, Environnement, Cosmologie, Mystères : le site qui combat la propagande médiatique ! ...