jeudi 4 juillet 2019

Retrait d'Eric Fiorile





COMMUNIQUÉ OFFICIEL en date du 5 juillet 20




Bonjour à tous,

Bienvenue dans le Conseil National de Transition de France, pour instaurer un monde meilleur !
Je suis Delphine, membre du CNT depuis quelques années et active dans le but unique de rendre ce monde meilleur. Vivre en Paix, en bonne santé, en harmonie avec les voisins et la Nature sont mes objectifs. Je suis aussi la vice –présidente de l’association « Transition », la structure juridique nationale représentant le « Conseil National de Transition de France », c'est donc naturellement que je poursuis l'action du CNT tandis que M. Fiorile se dédie à de nouvelles fonctions.

Tout d’abord, il est très important de bien considérer que le CNT ne CHANGE EN RIEN !

Le concept qui vous a incité à participer reste le même et la gestion de ce Conseil reste identique. Comme M. Fiorile le faisait chaque fois qu’il le pensait nécessaire, je consulterai régulièrement les uns ou les autres des membres de ce CNT selon les besoins, et conduirai ce mouvement comme le faisait M.Fiorile, en n’acceptant aucune compromission ou association avec des tiers représentant l’une ou l’autre des nombreuses sectes participant au système de « république ».
Attention : dès la parution de la vidéo d’Eric Fiorile annonçant son retrait, certains membres inscrits au CNT ont aussitôt pris contact avec divers mouvements afin de dévoyer ce Conseil au profit d’autres concepts. Il est a craindre que d’autres tentatives de récupération aient lieu. Méfiance donc, car ces inscrits nullement actifs dans notre organisation, se révèlent comme des infiltrés qui ont été radiés de nos listes. Il n’ont rien a voir avec les véritables libres penseurs qui adoptent le concept du CNT. Pour rappel, ce concept est basé sur la construction d’un monde nouveau, bâti sur des règles éthiques visant à assurer la pérennité de notre civilisation sur une planète saine..

Les règles essentielles d’un Conseil National de Transition restent celles déjà évoquées (consultables ici)


L’armée française a refusé à ce jour de répondre à l’ordre de réquisition émis par M. Fiorile et le CNTF pour une intervention légitime en faveur du peuple. Faisant suite à ce refus d’obtempérer, M. Fiorile démissionne de la structure française, ce qui nous oblige bien sûr, à revoir nos orientations et nos actions sur le terrain.
À travers ce communiqué, je vous invite donc à découvrir les orientations nouvelles du CNTF.

Le contexte :

Le CNTF se refuse d’affronter gratuitement les forces de l'ordre que ce soit policiers, gendarmes ou milices. Nous n’avons jamais appelé à « manifester » et nos actions précédentes ont toutes eu pour but, de faire savoir que, juridiquement, ce CNT représentant la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen est bien la seule autorité légitime de la Nation. (C’est à ce titre que l’ordre d’intervention a été donné à l’armée française pour ce 5 juillet).
La trahison des généraux en faveur d’une dictature mondiale imposée en France nous oblige à adopter une nouvelle stratégie à laquelle chacun peut participer activement et commencer ainsi à « changer le monde », même si ce n’est encore qu’à une toute petite échelle.

Durant les 6 mois à venir, il nous faudrait tous agir sur deux plans :

AXE 1 - LE PLAN PHYSIQUE : LA POLITIQUE

Le premier axe est politique puisque si nous voulons changer le monde, il faut changer les règles de vie commune et donc changer le mode de gestion de la cité : c’est ce qu'on appelle la politique, dans le sens premier du terme, et ces règles sont ce qui est nommé « constitution ».

Nous avons opté pour des actions plus en adéquation avec notre mode de fonctionnement quotidien et au niveau local. C’est pourquoi nous invitons tous, que ce soit sympathisants ou non sympathisants du CNTF à :

* Rassembler ses voisins, les membres de sa famille, enfants et petits-enfants et les emmener assister systématiquement au conseil municipal de votre village ou de votre ville. (Il faut montrer, dans un premier temps que les citoyens français sont des citoyens avertis et informés, qu’ils ne ressemblent pas à des MONJONS. Le monde a changé, les citoyens s’intéressent dorénavant à l’administration de leur ville ou village, et, il faut le montrer !

* Vous serez alors des citoyens modèles et simples spectateurs, car, si assister au conseil municipal est un droit public, il ne vous est pas autorisé à prendre la parole. Il faut donc dans un deuxième temps devenir acteur. Et, pour cela les élections municipales tombent à pic ! Après un minimum d’investigation dans votre village, nous vous demandons de vous inscrire sur une liste électorale et si possible se faire élire. Il est évident que les petites municipalités sont les meilleures cibles. Pour cela n’hésitez pas à vous inscrire sur la liste électorale du village que vous fréquentez régulièrement (les démarches peuvent être faites en ligne sur internet, mais rendez-vous en mairie une fois la démarche effectuée, car c’est la secrétaire de Mairie qui valide l’inscription). Avec votre implication, nous devrions rapidement avoir des moyens de supplanter les médias qui bloquent toute communication. L’objectif étant de ré-informer nos compatriotes sur la réalité du monde d’aujourd’hui quel que soit le sujet. Avec le statut de conseiller municipal, vous devenez crédible !

Pour vous donner un peu de baume au coeur voici une citation du Mahatma Gandhi : « Quand je désespère, je me souviens que tout au long de l’histoire, la voix de la vérité et de l’amour a toujours triomphé. Il y a eu dans ce monde des tyrans et des assassins, et pendant un moment ils peuvent sembler invincibles, mais à la fin, ils tombent toujours. Toujours… »


AXE 2 : LA SPIRITUALITE - Les energies subtiles

Venant du CNTF, c’est surprenant ? NON?
Mais il faut comprendre que les forces subtiles qui sont en nous peuvent faire écrouler des montagnes et l’une des phrases du Mahatma Gandhi nous le rappelle : « De même qu’en comprimant la vapeur on obtient une nouvelle source d’énergie, de même en contrôlant sa colère on peut obtenir une force capable de bouleverser le monde entier. ». Peut être Nicolas Tesla était-il l'inspirateur de cette phrase de Gandhi, c'est en tout cas ce que pensent aujourd'hui certains chercheurs en physique quantique.
Alors nous vous demandons de penser positivement : vous voulez un monde meilleur, alors il faut que vous soyez vous-même meilleur ! Lâchez prise, remisez votre haine au placard et parlez avec conviction du monde dont vous avez rêvé ! Oui, nous pouvons le changer ! C’est possible ! N'hésitez pas à imprimer le programme du CNT et à le diffuser. (Là commence votre action pour "changer le monde")

Pour y parvenir, voici quelques actions que nous pouvons tous faire au quotidien :
* Regardez le lever ou le couchez du soleil et appréciez simplement ce moment, remplissez-vous de lumière et devenez lumineux !

* Pour vivre en harmonie avec ses voisins, ses proches, rien de tel que de reprendre le contact avec la nature : demandez un petit bout de terre et plantez des graines (des fleurs, des légumes ou tout simplement les pépins ou les noyaux des fruits que vous venez de manger), arrosez les régulièrement, impliquez les enfants, vos parents, vos voisins. Que plus aucune pelouse dans les villes ne soit plantée de gazon, mais quelles deviennent riches de beauté et hautes en couleurs ! Reprenez les espaces communs de votre immeuble, de votre ville ou village !

* Allez dans une piscine, une rivière, la mer ou un lac et mettez les mains dans l’eau et envoyez par la pensée plein d’Amour comme vous le faites pour vos enfants, vos proches ou vos animaux !

Ensembles avec plein de bonnes énergies, c’est la nature que nous allons émouvoir et nous pourrons changer le monde !

Dans le chapître "L'Homme Noble" de l'ouvrage de la Démosophie, il est dit : "Parvenez à ce que vos paroles correspondent à vos pensées et que vos actes correspondent à vos paroles, et vous aurez créé l'harmonie qui fait de vous un "Homme Noble". (Il n'est pas si facile d'ajuster pensée, parole et action, mais celui ou celle qui y parvient se distingue par le respect qu'il suscite).

Delphine COSME

Concepts techniques d'un Conseil National de Transition

La Transition politique est
la Pierre Angulaire de la révolution mondiale !

Il y va de la survie de l’espèce humaine de bâtir un « NOUVEAU MONDE »

Le Conseil National de Transition offre un nouveau concept politique utilisable dans tous les pays où les populations sont aussi exploitées par leurs dirigeants : c’est la proposition de créer un Nouveau Monde, et que nous le fassions tous ensemble pour gérer un peu mieux notre planète et toutes les espèces qui y vivent, et cela commence par un principe politique nouveau: la Transition que j'essaye de mettre en place dans le pays d'où le rayonnement éthique a déjà une fois atteint le reste du monde : LA FRANCE, initiatrice des Droits de l'homme.

LA TRANSITION

Il s’agit d’un nouveau concept en politique spécialement inventé pour passer de l’ancien monde au nouveau à construire, sans chaos, sans violence, et avec la juste participation de TOUS. Une sorte de pause politique durant laquelle, le pays redevient indépendant de tous les organismes internationaux, afin que son peuple soit SEUL DÉCIDEUR des lois et règles de sa société.

Ces règles essentielles sont valables pour tous les pays



Création d’un CNT dument proclamé et déclaré, composé de personnes dont il est sûr qu’elles sont :
- Complètement informées des réalités du monde et du fonctionnement réel de leur pays.
- Dévouées au « Bien Commun » et non à leur intérêt personnel.
- Engagées chacune à participer à titre égal avec toutes les autres aux commissions qui géreront la Transition selon un programme prévu à l’avance.

Ce Conseil doit avoir un meneur exclusif, reconnu pour sa connaissance de la situation, qui soit capable d’élaborer un programme strict, aussi valide sur le plan juridique qu’économique, culturel et sociétal. 
Ce programme aura deux missions essentielles durant cette transition, qui en seront l’axe majeur : 
- D'abord, l'établissement d’une organisation permettant à tous les citoyens du pays de participer librement à élaborer une nouvelle constitution. 
-  Ensuite, la création d’une structure d’audit, d’analyse et d'enquête sur le fonctionnement de tous les organes de l’état. 
Ce meneur devra sélectionner au moins une centaine de personnes qui constitueront ce Conseil provisoire et devra faire appel dès sa mise en place à tous les opposants au régime qui se seront préalablement manifestés par leurs interventions, articles, livres, ou autres manifestations, sans tenir aucun compte d’aspects politiques, religieux ou sociaux.
Il devra aussi s’engager à ne pas participer lui-même à ce Conseil, d’aucune manière. Son rôle doit se limiter à le mettre en place, puis laisser un « Conseil de Sages » l’animer. Ce conseil sera choisi entre eux par les membres qui le composent.




Une fois ce Conseil National de Transition à la tête du pays :




Sa mission essentielle sera de garantir le bon déroulement  des activités prévues : l'audit et la  rédaction d'une Constitution par l'ensemble des habitants du pays, tous égaux en droits.
Pour cela, il disposera de l'armée et de la cour des Comptes. Ces deux organismes seront exclusivement sous ses ordres. Le chef d'état major des armées et le responsable de la Cour des Comptes seront inclus dans le Conseil des Sages. Durant la Transition, la "Cour Suprême du Peuple Souverain" participera à ce Conseil de Sages et laissera l'utilisation de ses organes à la discrétion de ce Conseil.

Ce Conseil des Sages :

             Il décrètera la suspension de toutes les dettes nationales jusqu’à ce que le peuple ait élaboré sa constitution et prendra lui-même les décisions concernant ces dettes. Il en sera de même pour tous les traités et accords internationaux, afin que le pays redevienne complètement indépendant, libre de ses décisions.
             Il lancera immédiatement une création monétaire afin d’assurer le fonctionnement économique du pays, gérée par une banque nationalisée sous la direction de simples citoyens.
             Il suspendra de leurs fonctions et de toute activité publique tous les membres de la franc-maçonnerie ou d’autres sectes, et interdira tous les partis politiques ainsi que les lobbies.
             Une chaîne de Télévision sera nationalisée et gérée par le peuple pour offrir de vraies informations à la population et informer en permanence des enquêtes et audits.
             Les deux institutions majeures que sont l’Instruction publique et la santé seront réhabilitées dans leur véritable sens.
             En France, un revenu universel remplacera toutes les formes d’aides sociales, de retraite ou de chômage, sauf dans les cas où son montant serait inférieur aux droits actuels. Il doit être mis en place avec cette monnaie pour la durée de la Transition afin de permettre une relance économique très vive, ce qui mettra frein à la délinquance, limitera la corruption et fera disparaître la précarité. Ce revenu individuel doit permettre à toute personne de vivre dignement.
             Toute la structure qui mettra cette gestion en place ne doit être composée que de simples personnes, qui mettront en place un « Conseil de Sages » pour superviser cette organisation qui ne fonctionnera que par des commissions composées de trois parties : les experts concernés, des citoyens bien informés et de simple gens tirés au sort. Pour les principales (Santé, Education, Justice, Police…), ces commissions seront composées, chacune, d’au moins 100 personnes et la part des gens tirés au sort sera remplacée régulièrement afin d’offrir au maximum de gens la possibilité de participer à cette gouvernance provisoire.

Ce qui vient d'être énoncé ne constitue bien sûr qu’un court résumé afin de définir un concept utilisable dans chaque pays. 
En France, le programme est déjà élaboré complètement, les membres le connaissant et prêts à l’appliquer sont en nombre suffisant pour qu’il démarre dès l’intronisation du CNT. Il sera rapidement complété puisqu’il sera nécessaire de remplacer rapidement au moins 10.000 des francs-Maçons actuellement à la tête des institutions et organes de l’État.

 Voir le texte complet

La révolte française




CNT - Eric Fiorile - Discours aux Nations

C’est dans la langue diplomatique internationale, le Français, que je lance ce message aux peuples des pays européens. Communiqué diffusé simultanément en anglais, espagnol, et 7 autres langues européennes.

Les informations que vous avez des évènements qui se déroulent en France proviennent de vos grands médias et sont souvent en contradiction avec celles diffusées sur internet.
Depuis longtemps, dans chaque pays, des gens ont découvert qu’il y avait quelque chose de caché derrière l’illusion que nous présentent les moyens de communications officiels.
Les premiers, dont je fais partie, ont agi pour dévoiler cet aspect occulte de la société.  Ils se nomment Daniel Estulin, Edouard Snowden, Julian Assange, John Perkins, HongBing Song, pour ne citer que les plus fameux parmi beaucoup d’autres. Et grâce à eux tous, il y a maintenant dans chaque pays des gens véritablement informés des réalités. C’est à ceux-là que je m’adresse plus particulièrement pour exposer la situation réelle de la France.

Le monde entier considère la France comme le pays des droits de l’homme, le pays des libertés. Mais savez-vous que c’est le premier pays du monde occidental à avoir aboli les droits  de l’homme sur son territoire. La France est la première dictature déclarée du monde moderne, de ce « Nouvel Ordre Mondial » dont vous avez probablement entendu parler et que beaucoup nomment plutôt « l’état profond ».
L’état profond parce qu’il s’agit de quelques dizaines de familles qui sont au-dessus des états et qui contrôlent les vrais centres du pouvoir sur les humains : la finance, les matières premières, la communication et les gouvernements par lesquels ils font les lois pour imposer les produits de leurs multinationales (comme ceux de Bayer-Monsanto ou Vinci), déclenchent les coups d’État et les guerres, assurent le contrôle des contrats de « reconstruction » du pays qu’ils viennent de faire détruire et bien sûr leur servent à placer au gouvernements ceux qui leur sont dévoués.
Ils gèrent tous les évènements de la planète par la finance, les multinationales, les religions et les organismes internationaux créés à cet effet, tels l’ONU ; l’OTAN, le FMI, l’OMS, l’OMC.
Pour que les gouvernements soient à leur service, ils sélectionnent les hommes par les sectes occultes pratiquant la religion sataniste dont la franc-maçonnerie est la plus importante. C’est pourquoi leur implantation originelle leur a permis de prendre le contrôle des plus importantes entreprises américaines, anglaises, allemandes, françaises et italiennes. C'est à dire là où la Franc-maçonnerie était le plus implantée.
Leur but est très simple : dominer complètement le monde. Avant eux, Alexandre le Grand, César, Gengis Khan, Napoléon et d’autres avaient eu ces rêves de grandeur, mais avaient limité leurs plans à leur durée de vie, se contentant d’établir des règles pour assurer la continuité par leurs descendants. Cette fois, la menace est bien plus grande car ils ont élaboré leurs plans il y a plus de 250 ans en se basant sur leur religion secrète pour agir sur la psychologie humaine. Une religion qui leur confère cette force supérieure qui leur a permis de dominer dans tous les domaines matérialistes, donc économiques, et aujourd’hui, après le pétrole et le minerai, c’est l’eau et la terre qui sont l’objet de leur convoitise car qui contrôle l’eau et la terre contrôle l’alimentation et la santé, donc contrôle la vie de tous les habitants de la planète.
En plaçant Macron chez nous, en France, pour annuler les droits de l’homme et leur céder tout notre patrimoine national, énergie, communication, eaux, grandes entreprises, barrages, aéroports, etc. alors que la loi française l’interdit formellement, ils veulent faire disparaître le pays des libertés, montrer au monde que le peuple le plus rebelle n’a pas d’autre choix que de se soumettre. La destruction de la France est, après le faux attentat du 11/9, le premier grand pas vers ce « Nouvel Ordre Mondial » qui devrait plutôt s’appeler « Dictature mondiale ». Une destruction de la France dont ils ont symbolisé le commencement de la fin  par l'incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris.
Pour éveiller vos contemporains endormis,  invitez-les à le vérifier : comme en France presque tous les dirigeants des pays sont issus de la franc-maçonnerie ou d’une autre secte sataniste, et tous appauvrissent leur pays au profit des multinationales de ces familles, que ce soit en Amérique latine, en Afrique, en Asie ou en Europe. Comme il est facile de consulter les sites confirmant les premiers effets de ce Grand Chaos qui prélude aux guerres civiles et à la guerre mondiale.
En France, ils gèrent la situation de façon à orienter la colère contre Macron lui-même, faisant oublier qu’il n’est qu’un employé de la haute franc-maçonnerie internationale et concentrant les Français sur une situation nationale alors qu’ils sont victimes d’une attaque européenne menée depuis les USA. Les nouvelles structures de l’OTAN à Bruxelles comme le comportement de plus en plus nazi de la police agissant sur notre territoire en attestent. La France est déjà en guerre civile ! Le totalitarisme policier s’y exerce avec de plus en plus de violence, exigeant de la population une soumission totale à leurs ordres et non plus à la loi !
En Europe, le travail des médias pour diaboliser la Russie, comme le programme d’immigration intensive organisé par la Franc-maçonnerie entre l’Afrique et l’Europe, ou les manipulations qui ont déstabilisé l’Ukraine, préludent au grand Chaos général qui se déclenchera par la crise économique de plus en plus imminente.

Lorsque j’ai découvert l’ampleur du danger au début des années 2000, je vivais en Espagne.


Au constat que seule une révolution mondiale pourrait orienter l’humanité dans une autre voie que celle de guerres permanentes, j’ai cherché comment ce serait possible et abouti à la conclusion qu’il fallait que cela commence par un peuple qui reprendrait ses droits souverains, purgerait les institutions du pays des membres de la secte maçonnique, et de préférence d’un pays ayant un rayonnement mondial par ses valeurs éthiques et son importance parmi les nations. Ce premier pays deviendrait vite un modèle pour les autres peuples qui envieraient naturellement la qualité de vie de ses habitants.   Ayant beaucoup de contacts avec des homologues étrangers, ceux-ci m’ont confirmé, encore récemment, que beaucoup de gens dans le monde fondent leurs espoirs de changement sur la France. Le récent mouvement des Gilets jaunes en France vient de le confirmer avec plus d’une vingtaine de pays qui ont suivi.
La France, pays des libertés, était donc naturellement tout désignée, mais c’était aussi  le pays le plus difficile car c’est l’un de ceux où la franc-maçonnerie est depuis longtemps au pouvoir et a placé ses membres au plus haut de toutes les institutions, jusque dans l’armée.  Difficile aussi car, par ce contrôle, tous les médias français travaillent à la propagande des dirigeants et exercent une telle censure que le peuple français était très en retard sur le reste du monde quand à ouvrir les yeux sur les réalités.
Mais en revanche, et en sa faveur, la France dispose juridiquement des « Droits de l’Homme » au sommet des normes hiérarchiques du bloc constitutionnel, ce qui offrait la possibilité de délégitimer le gouvernement qui violait ces droits, ce qu’a fait Nicolas Sarkozy, ouvrant ainsi la possibilité pour le peuple de reprendre ses droits souverains. C’est donc ce que nous avons fait en créant un « Conseil National de Transition » proclamé symboliquement le 18 juin 2015, qui, juridiquement, est donc le seul représentant légitime du peuple souverain de France, contrairement à Emmanuel Macron, dont l’élection est douteuse et qui viole effrontément nos lois françaises, en particulier lorsque le 30 octobre 2017, il fit émettre une loi qui abolit la déclaration des droits de l’homme et supprime donc les droits individuels ! Cela lui permet de manipuler les forces armées pour les utiliser à son profit, les obligeant à violer le droit constitutionnel des Français de manifester et les forçant à une conduite digne de la gestapo !

Le véritable dirigeant de la France, c’est son peuple épris de liberté et il n’est aujourd’hui représenté que par ce Conseil National de Transition qui est donc la seule autorité légitime de France. Ce Conseil, soutenu par des dizaines de milliers de sympathisants, dispose de tous les membres nécessaires pour reprendre la gestion du pays et a créé à cet effet un programme aussi complet que précis, et surtout, qui est la pierre angulaire de la révolution mondiale. 

La Transition politique est la Pierre Angulaire de la révolution mondiale !


Ce Conseil légitime donc toutes les révoltes en cours contre les imposteurs au pouvoir ! La plus importante en ce moment est celle des gilets jaunes, dont voici les réalités que n’exposent pas toujours les médias.
Ce mouvement de simples citoyens a commencé par une révolte contre des hausses abusives des prix des besoins vitaux, énergie, eau, alimentation accompagnés de réductions des droits sociaux et des salaires. Très vite, par les discussions et réunions engendrées par ce mouvement auquel participent de nombreux membres et sympathisants du CNT, les gens se sont aussi rendu compte que le gouvernement était en train de commettre de nombreuses infractions à la loi, dont la vente de tous les biens du patrimoine national alors que la loi Française l’interdit formellement. Ils ont aussi constaté la violence de la répression qui était exercée contre eux. Alors que manifester est en France un droit constitutionnel protégé par la loi,  beaucoup de manifestants ont été gravement blessés, certains mutilés, yeux crevés, membres arrachés par des grenades, et gazés par des produits classés comme « armes de guerre ». Des milliers ont été emprisonnés et jugés par une justice aux ordres des dirigeants. Alors que le mouvement a toujours été organisé par les citoyens sur la base de manifestation pacifique, le gouvernement a introduit dans les rangs des gilets jaunes de nombreux policiers en civils ainsi des membres des milices de la franc-maçonnerie pour provoquer des dégradations servant aux médias à justifier la répression face au public.
Du côté des forces armées, les dirigeants disposent de la gendarmerie, de la police et des compagnies spéciales de la franc-maçonnerie : les CRS et la garde républicaine. Depuis peu, l’on sait que Macron utilise également une police privée d’origine étrangère qui œuvre avec l’uniforme et l’équipement  des forces françaises ainsi que des milices étrangères apparaissant comme des black blocs. Ce qui a provoqué des dénonciations de la part des membres des forces françaises encore intègres. Plusieurs d’entre eux ont été suicidés, mais leur voix est tout de même parvenu jusqu’au peuple qui se renforce dans sa conviction qu’il est urgent de changer de système de gouvernance, et non plus seulement des hommes du système.
Après plusieurs mois d’activisme intense, d’heures supplémentaires, de bavures graves sur de simples gens, beaucoup de membres des forces de l’ordre commencent à remettre en question les ordres qu’ils reçoivent, sachant qu’ils sont illégaux, et se déclarent en maladie. Un sondage récent indique que plus de 60% des forces de l’ordre sont favorables aux gilets jaunes. Un vent de révolte commence aussi à souffler parmi eux, d’autant plus que leurs contacts avec des gens informés les amènent à faire leurs propres recherches et à découvrir à leur tour les réalités, surtout quand les enquêtes sur les étrangetés des attentats leur sont interdites, quand certain de leurs collègues sont bizarrement suicidés, quand ils découvrent qu’un certain nombre des membres des black blocs sont rémunérés depuis l’étranger, que parmi eux s’introduisent des mercenaires vêtus des mêmes uniformes que les forces françaises, etc.
Les irrégularités commises par ce gouvernement sont trop nombreuses pour leur échapper et le jour approche où ces forces de l’ordre rejoindront le peuple pour mettre fin à cette dictature dont les Français ne veulent pas !
Face à ce retournement progressif des forces armées en faveur du Droit, donc du peuple, le gouvernement en place commence à avoir peur et recrute des forces mercenaires étrangères, surtout concentrées sur Paris pour faire face à un éventuel retournement des forces françaises.
Le danger de cette révolte désordonnée, orchestrée en sous-main par la franc-maçonnerie est qu’elle mène à une guerre civile qui permettrait aux dirigeants de justifier l’appel à ces armées étrangères, celles de l’état profond qui a intérêt à les maintenir au pouvoir et qui stationnent en Allemagne, Italie et Belgique, comme Eurogendfor. L’autre danger, ce sont les sectes maçonniques qui s’entendent toutes pour sauver leur république garantissant que ce sera toujours leurs membres au pouvoir dans le pays, et disposent des médias et de tout l’appareil d’État pour manipuler l’opinion publique. Ainsi, ils combattent ce Conseil de Transition, non seulement par le silence médiatique, mais aussi par leurs membres introduits dans les mouvements, les gilets jaunes aujourd’hui, comme les « nuits debout » hier, reprenant les concepts du programme de ce CNT mais en le vidant de sa substance pour qu’il paraisse soit ridicule, soit inadapté, comme le « Référendum d’Initiative Citoyenne » (RIC) actuellement.

Il y va de la survie de l’espèce humaine de bâtir un « NOUVEAU MONDE »

Le Conseil National de Transition offre un nouveau concept politique utilisable dans tous les pays où les populations sont aussi exploitées par leurs dirigeants : c’est la proposition de créer un Nouveau Monde, et que nous le fassions tous ensemble pour gérer un peu mieux notre planète et toutes les espèces qui y vivent, et cela commence par un principe politique nouveau: la Transition que j'essaye de mettre en place dans le pays d'où le rayonnement éthique a déjà une fois atteint le reste du monde : LA FRANCE, initiatrice des Droits de l'homme.

LA TRANSITION

Il s’agit d’un nouveau concept en politique spécialement inventé pour passer de l’ancien monde au nouveau à construire, sans chaos, sans violence, et avec la juste participation de TOUS. Une sorte de pause politique durant laquelle, le pays redevient indépendant de tous les organismes internationaux, afin que son peuple soit SEUL DÉCIDEUR des lois et règles de sa société.

J’en résume les règles essentielles valables pour tous les pays, le détail pour la France figure sur le programme affiché sur le site Web.


Voici ces règles :
Création d’un CNT composé de personnes dont il est sûr qu’elles sont :
- Complètement informées des réalités du monde et du fonctionnement réel de leur pays.
- Dévouées au « Bien Commun » et non à leur intérêt personnel.
- Engagées chacune à participer à titre égal avec toutes les autres aux commissions qui géreront la Transition selon un programme prévu à l’avance.

Ce Conseil doit avoir un meneur exclusif, reconnu pour sa connaissance de la situation, qui soit capable d’élaborer un programme strict, aussi valide sur le plan juridique qu’économique, culturel et sociétal.
Ce programme aura deux missions essentielles durant cette transition, qui en seront l’axe majeur :
- D'abord, l'établissement d’une organisation permettant à tous les citoyens du pays de participer librement à élaborer une nouvelle constitution.
-  Ensuite, la création d’une structure d’audit, d’analyse et d'enquête sur le fonctionnement de tous les organes de l’état.
Ce meneur devra trouver les personnes qui constitueront ce Conseil provisoire et faire appel dès sa mise en place à tous les opposants au régime qui se seront préalablement manifestés par leurs interventions, articles, livres, ou autres manifestations, sans tenir aucun compte d’aspects politiques, religieux ou sociaux.
Il devra aussi s’engager à ne pas participer lui-même à ce Conseil, d’aucune manière. Son rôle doit se limiter à le mettre en place, puis laisser un « Conseil de Sages » l’animer. Ce conseil sera choisi entre eux par les membres qui le composent.

Une fois ce Conseil National de Transition à la tête du pays :
Sa mission essentielle sera de garantir le bon déroulement  des activités prévues : l'audit et la  rédaction d'une Constitution par l'ensemble des habitants du pays, tous égaux en droits.
Pour cela :
             Il décrètera la suspension de toutes les dettes nationales jusqu’à ce que le peuple ait élaboré sa constitution et prendra lui-même les décisions concernant ces dettes. Il en sera de même pour tous les traités et accords internationaux, afin que le pays redevienne complètement indépendant, libre de ses décisions.
             Il lancera immédiatement une création monétaire afin d’assurer le fonctionnement économique du pays, gérée par une banque nationalisée sous la direction de simples citoyens.
             Il suspendra de leurs fonctions et de toute activité publique tous les membres de la franc-maçonnerie ou d’autres sectes, et interdira tous les partis politiques ainsi que les lobbies.
             Une chaîne de Télévision sera nationalisée et gérée par le peuple pour offrir de vraies informations à la population et informer en permanence des enquêtes et audits.
             Les deux institutions majeures que sont l’Instruction publique et la santé seront réhabilitées dans leur véritable sens.
             En France, un revenu universel remplacera toutes les formes d’aides sociales, de retraite ou de chômage, sauf dans les cas où son montant serait inférieur aux droits actuels. Il doit être mis en place avec cette monnaie pour la durée de la Transition afin de permettre une relance économique très vive, ce qui mettra frein à la délinquance, limitera la corruption et fera disparaître la précarité. Ce revenu individuel doit permettre à toute personne de vivre dignement.
             Toute la structure qui mettra cette gestion en place ne doit être composée que de simples citoyens, qui mettront en place un « Conseil de Sages » pour superviser cette organisation qui ne fonctionnera que par des commissions composées de trois parties : les experts concernés, des citoyens bien informés et de simple gens tirés au sort. Pour les principales (Santé, Education, Justice, Police…), ces commissions seront composées, chacune, d’au moins 100 personnes et la part des gens tirés au sort sera remplacée régulièrement afin d’offrir au maximum de gens la possibilité de participer à cette gouvernance provisoire.

Ce que je viens d’énoncer ne constitue bien sûr qu’un court résumé afin surtout de définir un concept utilisable dans chaque pays.
En France, le programme est déjà élaboré complètement, les membres le connaissant et prêts à l’appliquer sont en nombre suffisant pour qu’il démarre dès l’intronisation du CNT. Il sera rapidement complété puisqu’il sera nécessaire de remplacer rapidement au moins 10.000 des francs-Maçons actuellement à la tête des institutions et organes de l’État.

Le mouvement des gilets jaunes, de plus en plus divisé par les manipulations et tentatives de la franc-maçonnerie de le dévier vers des intérêts politiques en raison d’élections prochaines, va pourtant probablement se poursuivre par ces centaines de milliers de Français qui refusent la dictature et nient la validité d'un vote qui ne concerne pas la France, celle-ci ayant démocratiquement voté non lors du référendum de 2005.  Viendront-ils rejoindre le Conseil National de Transition malgré les consignes que fait courir la franc-maçonnerie parmi ses rangs ou iront-ils vers un chaos général renforçant l’État policier totalitaire comme il semble que ce soit le cas ?
 Je l’ignore, car en France nous sommes réduits au silence et moi-même j’ai dû m’exiler, mais ce qui est sûr, c’est que la réunion du club Bilderberg en juin procèdera à l’analyse du travail réalisé par leur employé Macron et décidera des nouvelles options qui, toutes, auront pour objet de maintenir leur emprise sur les peuples, soit par la république maçonnique, soit par une dictature ouvertement déclarée.

Dans tous les cas, et pour que la France serve l’humanité en ouvrant la voie vers un Nouveau Monde, une vraie révolution sera nécessaire! Et si l’on veut le minimum de chaos, de violences, face à des gens qui ont montré qu’eux n’avaient aucune limite, nous serons obligés d’abandonner notre pacifisme naturel pour employer leurs méthodes et parvenir à nos fins.
Comme eux n’hésitent pas à faire appel à des mercenaires étrangers pour combattre le peuple français, au cas où le mouvement des gilets jaunes n’aurait toujours obtenu aucun résultat d'ici à fin juin, j’appelle tous les peuples d’Europe et d’ailleurs à se joindre au peuple de France à partir du 5 juillet prochain à Paris où nous allons combattre pour reprendre les centres du pouvoir.
Dès le CNT français en place, les répercussions internationales amèneront peu à peu tous les pays à se libérer. Mais soyons bien conscients que nous affrontons des gens qui n’hésitent pas à condamner nos enfants, à faire assassiner ceux qui les gênent, à provoquer des massacres, à organiser contre leur population des attentats sous faux drapeau, à participer sciemment au génocide mondial programmé, et qu’ils ne reculeront devant rien pour ne pas risquer d’être condamnés pour ces crimes et conserver leurs privilèges.
Les dirigeants ont créé une Europe pour s’unir contre les peuples, alors moi, je demande que les peuples d’Europe s’unissent contre ces dirigeants, en les invitant tous à s’allier contre ces dictateurs.
Le 5 juillet pour libérer la France, et ensuite chaque pays, un à un, tous ensembles !

Une réflexion particulière concernant l’Afrique : nous ne pouvons pas continuer à maintenir tout un continent de notre planète en état d’arriération civilisationnelle pour le profit de multinationales, de familles politiques, ou de nations qui se disputent les droits d’exploiter terres et hommes. Nous avons le devoir d’aider l’Afrique à se libérer de la franc-maçonnerie et à rendre ses peuples seuls propriétaires de ses richesses.

Je termine sur ce concept philosophique que je demande à chacun de méditer profondément :
Le JUSTE DROIT doit conduire toutes les affaires humaines, qu’il s’agisse des individus, des peuples ou des entreprises, et la FORCE ne doit servir QUE CE JUSTE DROIT !
Toute force en opposition avec le juste droit doit être anéantie !

Congrès de Girona

  CONGRÈS DE GIRONA Du 14 au 20 septembre sous l'égide de la Cour Suprême  Dans le parc écologique Park Lava Garrotxa     Le premier mar...