jeudi 7 mai 2015

Ce que les Français décideront...


    Le message précédent concernait le “Revenu Universel”. De nombreux économistes ont effectué différents types de calculs; le coût de cette formule est nettement moindre que celui généré par toute l’administration et le personnel actuels (multiples prestations, multiples administrations, multiples organismes…) pour un résultat final  injuste.
   Par ailleurs, comme les progrès technologiques créent naturellement plus de richesses avec moins d’emploi, le maintien d’un système social lourd et du chômage ne profite qu’aux grandes entreprises et aux institutions d’état qui peuvent ainsi maintenir les salaires au plus bas.
Cette vidéo offre une explication assez complète (30mn).


    Dans le prochain mail, vous recevrez toutes les informations sur ce « Conseil National de France », en attendant, voici quelques réflexions sur des domaines où nous, Français, avons dramatiquement perdu notre pouvoir de décision : 


Concernant l’éducation nationale

 - Jusqu’aux années 1970, il existait un « certificat d’études » indiquant que le titulaire avait réalisé les études nécessaires à une maîtrise correcte de la langue, parlée et écrite ; aux connaissances basiques des mathématiques (calculs arithmétiques et géométrie) ; à la compréhension de son espace (géographie du pays) ; et à une connaissance simple de l’histoire.
    Ce niveau d'instruction minimum lui permettait d’entrer dans la vie active s'il ne désirait pas faire des études plus poussées.
- Aujourd’hui, tous les jeunes sont formatés à l’obtention d’un baccalauréat qui ne vaut guère plus que l’ancien certificat d’études, et la grande majorité d'entre eux a le sentiment d’avoir « perdu » son temps entre une Histoire déstructurée ou des mathématiques qu’ils n’utiliseront jamais pour la plupart.
    Que souhaitons-nous pour nos enfants ? Qu’ils soient heureux ou qu’ils aient des diplômes ?
    Car si nous voulons qu’ils soient heureux, alors plutôt que de les formater, il vaudrait mieux les laisser s’épanouir. Chaque enfant est une personnalité. Certains ont des dons ou des goûts pour le manuel, d’autres pour les activités artistiques… Etouffer leur goût, don, ou passion pour les conditionner à des études qui leur déplaisent et les mettront en position de mal-être toute leur vie n’est pas les rendre heureux ! Combien aujourd’hui exercent une activité par défaut ou par obligation plutôt que par passion ? Combien peuvent s’exprimer dans ce qu’ils aiment et en vivre ?

    De vrais budgets et une révision complète du système éducatif s’impose : donnons leur une chance d'être heureux, et d'exercer leur vie sociale en accord avec leurs inclinations!


Concernant la Santé 

    Vous, citoyens, autoriseriez-vous les traitements du cancer comme Cimavax, Vidatox, ou les nombreuses thérapies naturelles ayant démontré leur efficacité ?
    Autoriseriez-vous les médecins à traiter selon les codes éthiques d’Hippocrate [«primum non nocere» «premièrement ne pas nuire»], et non contraints par des protocoles juridiques imposés par les grands laboratoires ?
    Par ailleurs, puisque nous savons l’importance du système immunitaire,
    - N'aboliriez-vous pas le « codex alimentarius » qui autorise l’irradiation des aliments des grandes surfaces?
     - N'obligeriez-vous pas l’étiquetage des aliments génétiquement modifiés, considérant avant tout que le consommateur a le droit de savoir et de choisir?


Concernant la crise économique 

    Aujourd’hui, nous payons la « dette » par notre mal vivre, par nos vieux qui sont abandonnés dans des mouroirs honteux, par des retraités qui ne peuvent vivre dignement, par des jeunes qui se suicident en nombre… N’est-ce pas trop cher payé pour une dette qui ne vient pas d’argent emprunté, mais d’une simple signature de politiciens accordant un privilège à une banque privée ?


Concernant la guerre
 
    Vous, citoyens de France, voulez-vous financer une armée pour défendre votre Nation, ou pour continuer à appuyer les Etats-Unis dans leur tentative d’imposer leur dictat sur le monde et pour appuyer les multinationales dans leur exploitation des peuples d’Afrique et d’Asie ?


Concernant les médias 

    Vous, citoyens de France, souhaitez-vous continuer de devoir aller sur internet pour chercher la vérité, ou ne préféreriez-vous pas au moins une chaine de TV et un journal indépendants, appartenant directement au peuple et non aux mêmes multinationales que celles qui financent nos politiciens, les campagnes de santé lucratives ou les guerres américaines ?


ALORS

    Alors, nous, citoyens de France qui refusons de voir notre pays asservi par le prochain Traité Transatlantique, soumis aux ordres de l’OTAN et de Bruxelles, avons décidé de reprendre les rênes de notre pays, et avons créé ce « CONSEIL NATIONAL DE FRANCE » sur lequel toutes les explications concernant la totale légitimité de son existence et son impact très prochain sur le panorama national seront fournies dans notre prochain message.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Assemblée annuelle

Comme dans toutes les assemblées annuelles, celle-ci s'est d'abord ouverte sur un petit discours: Le thème en était " l&#...