dimanche 6 mai 2018

La France digne de l'URSS des années 1960 !

1) Un fonctionnaire (CRS) chargé de la sécurité des hautes personnalités de la république découvre des "choses".

2) Peu après, il reçoit une balle dans le dos, juste sous son gilet pare-balles durant un entrainement .

3) Il survit à l'accident mais les 3 tentatives de meurtres qui suivent lui font comprendre qu'il ne s'agissait pas d'un accident.

4) Il dépose un dossier complet en sécurité puis décide de tout dévoiler et réalise une vidéo avec le leader de l'opposition politique en dévoilant d'autres crimes commis ou commandités par les principaux dirigeants politiques, dont les étrangetés d'une affaire récente en France : celle du Bataclan.

5) Le lendemain il est arrêté et placé en garde à vue, puis transféré dans un hopital psychiatrique sur décision administrative (préfectorale). Un hopital "spécial" ! (dénoncé par Silvie Simon pour des maltraitances conduisant à la mort).

6) Le 5 mai, une manifestation de soutien, sous la conduite d'Eric Fiorile, se présente à l'hopital pour obtenir sa libération. L'hopital est barricadé et mis sous la protection des collègues du fonctionnaire. 

Des collègues qui commencent à se poser les vraies questions sur la légitimité des ordres qu'ils reçoivent... 

De nombreux maires de France se manifestent pour soutenir l'action d'Eric Fiorile qui combat la dictature se mettant en place dans le pays des "Droits de l'homme" ! 

Exemples parmi les messages reçus durant notre opération du 5 mai à Paris :

"Je regarde sur internet minute pas minute la situation à Paris, mais la province est avec vous et est prête à approuver vous interventions légales et à soutenir les actions qui en découlent
Merci à vous pour la France éternelle que j'aime"

"Merci à vous et à Marc cet homme d'Honneur. J'ai eu pour la première des fois des larmes dans les yeux en écoutant ce CRS que j'admire grâce à vous.
C'était de la pure émotion et pas des gaz lacrymogène que l'on me fait payer pour évincer les gêneurs qui revendiquent la Justice pour le peuple.
Je vis seul dans une grande maison au bord de la mer et si un de ces braves à besoin de séjourner un peu au calme en participant à ma vie, ma maison leur est ouverte ainsi que pour les hommes et les femmes ayant besoin d'un lieu discret pour reprendre leur vie en main..."
Merci à vous, je vous admire, Vive la France et les Français"



Et la presse française officielle a totalement occulté l'ensemble de ces évènements...

Réponses aux principales questions sur la journée du 5 mai



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Assemblée annuelle

Comme dans toutes les assemblées annuelles, celle-ci s'est d'abord ouverte sur un petit discours: Le thème en était " l&#...